Appareils photo hybrides – Les meilleurs de 2020

Les hybrides offrent un certain confort d’utilisation grâce à leurs viseurs électroniques. Ce type d’appareil est actuellement le plus dominant sur le marché avec divers modèles ayant un haut niveau de performance. Trouver le meilleur modèle d’appareil photo hybride ne sera pas une tâche facile, c’est pourquoi vous aurez besoin de quelques conseils.

Comment choisir son appareil photo hybride ?

Même si vous en avez les moyens, choisir l’appareil photo hybride le plus couteux du marché ne sera pas toujours la meilleure solution. Il se peut par exemple, que vous privilégiiez les photos et que vous ne soyez pas intéressé par les vidéos 4 K. Le mieux serait alors de vous tourner vers des modèles dépourvus de cette option qui seront moins chers et capables d’offrir de bonnes images.

Dans les cas où les vidéos seraient importantes, les modèles les plus intéressants seront ceux avec la 4 K ciné ou la 4 K UHD. Le mieux serait aussi d’opter pour la 4 K à 30 ou 24 pis. Certains modèles d’entrée de gamme peuvent enregistrer en 4 K, mais seulement à moins de 24 pis, ce qui produit un résultat assez décevant.

Vous devez également être conscient du fait que la définition du capteur n’est pas la seule garantie pour obtenir des images de bonne qualité. De nombreux autres facteurs sont à considérer, à commencer par la taille du capteur. Plus le capteur sera large, plus il sera efficace dans des conditions de basse luminosité. La meilleure taille de capteur est actuellement le full frame (24 x 36 mm). Le processeur joue aussi un rôle important dans la qualité de l’image et dans la réactivité de l’appareil.

L’autre point important pour obtenir de belles images est la stabilisation de l’appareil. Avec un appareil stabilisé, il ne sera plus nécessaire de choisir et d’utiliser un bon trépied ou un gimball pour réduire les flous de bougé. Il faudra en revanche une stabilisation de capteur pour obtenir de meilleurs résultats. La stabilisation optique n’est pas mauvaise et sera d’ailleurs la seule option disponible pour les modèles d’entrée de gamme.

Le dernier détail auquel vous devrez faire attention est l’autonomie de l’appareil. Celle-ci est souvent exprimée en nombre de photo, mais les valeurs données peuvent changer selon les paramètres que vous utiliserez. Si vous choisissez un appareil à faible autonomie, veillez au moins à ce qu’il soit rechargeable via USB (de préférence USB-C).

Les cinq meilleurs hybrides du moment

Dans la liste suivante, cinq appareils considérés comme étant les plus intéressants en termes de rapport qualité-prix vous sont présentés. Vous aurez ainsi quelques idées sur ce qui pourrait être votre prochain appareil photo hybride pour cette année. Cette liste vous sera utile, que vous visiez les hauts de gamme ou les modèles aux prix plus abordables.

Canon EOS M50

Canon EOS M50

Avec un prix aux alentours de 529 euros, ce modèle peut être considéré comme le meilleur hybride d’entrée de gamme de cette année. Cet appareil polyvalent sera apte à satisfaire les passionnés de photographie et de vidéo.

Son capteur est un APS-C de 24,1 Mpx pouvant travailler entre 100 et 25 600 ISO. Sa plage d’ISO peut même s’étendre jusqu’à 51 200. Afin de garder le maximum de détails, la limite des 12 800 ISO ne devra pas être franchie. Grâce à son capteur, le DIGIC 8, le Canon EOS M50 est très réactif. Il est capable de prendre des rafales de 10 images par seconde (ips). En vidéo, il peut effectuer des enregistrements en 4K 3840 x 2160 px à 25 pis ainsi que sous le format mp4 (AVC/H.264).

Il est équipé d’un écran LCD tactile avec 1 040 000 points, orientable verticalement et horizontalement. Il possède également un viseur électronique OLED à 2,36 millions de points, un peu étroits, mais suffisamment lumineux. Son boitier est non tropicalisé, ce qui le rend très léger (340 g). Fait entièrement en plastique, l’appareil reste agréable à prendre en main. En revanche, son ergonomie aurait pu être améliorée.

En ce qui concerne les connectiques, un port micro-USB est présent, non utilisable pour la recharge. Pour les connexions à distance et le transfert de fichier, le Wifi et le Bluetooth seront disponibles.

Fujifilm X-T3

Fujifilm X-T3

Pour les personnes au budget un peu plus conséquent, il y a le Fujifilm X-T3 dont le prix tourne autour de 1 300 euros. Il est équipé d’un capteur X-Trans 4e génération de 26 Mpx pouvant générer des fichiers de 6 240 x 4 160 px. Sa puce, le X-Processor 4 lui permet d’atteindre un très bon niveau de réactivité.

Son capteur peut travailler entre 160 et 12 800 ISO, une plage qui peut s’étendre de 80 à 51 200 ISO. Il sera capable de travailler correctement jusqu’à 12 800 ISO, mais les images seront meilleures en dessous de 6 400 ISO.

Pour les rafales, il peut atteindre 8 images par seconde avec son obturateur mécanique et enchainer 100 vues en JPEG. Avec l’obturateur électronique, il sera capable d’atteindre une vitesse de 30 ips, mais un recadrage de 1,25 x sera présent.

En ce qui concerne les vidéos, ce modèle est capable de faire des enregistrements en 4 K DCI à 60 p. D’autres formats tels que le H.264 et le H.265 seront aussi présents. Pour effectuer des ralentis, un mode HDTV 1080 à 120 ips est disponible.

Ce qui est regrettable sur cet appareil, vu son prix, c’est l’absence de stabilisation de capteur. Son écran tactile n’est pas au point et ses menus peuvent paraitre compliqués. Dans l’ensemble, il pourra malgré tout satisfaire les professionnels et les néophytes.

Nikon Z6

Nikon Z6

Avec un prix autour de 1 600 euros, le Nikon Z6 est plus cher que le X-T3, mais reste avantageux par rapport au Z7, encore plus cher. Son capteur de 24,5 Mpx est moins impressionnant que le capteur de 45,7 Mpx du Z7. La différence sera malgré tout difficile à cerner. D’autant plus que c’est un full frame. Ce qui lui permet d’offrir de bons résultats dans des conditions de basse luminosité.

À part le capteur qui est différent sur le Z6 et le Z7, les deux modèles partagent de nombreuses similarités. Leur châssis est agréable à prendre en main, mais la présence de nombreux boutons de raccourcis ne facilitera pas réellement leur manipulation.

Son écran de 2,1 Mpts est tactile et peut s’orienter vers le haut et vers le bas. Il possède un viseur Oled avec 3,69 Mpts ayant un grossissement de 0,8 x le rendant agréable à utiliser. Au niveau de la connectique, vous aurez l’essentiel avec un port HDMI, un port USB-C, une prise casque… Le seul point décevant est l’emplacement unique pour carte mémoire, compatible XQD.

L’appareil est capable de fournir des images de qualité et de réaliser des enregistrements 4K à 30 p sans recadrage. La présence du focus peaking, la stabilisation sur 5 axes ainsi que les diverses options de l’appareil lui confèrent un bon rapport qualité-prix.

Sony A7R IV

Sony A7R IV

Si vous avez besoin d’une très haute définition et que vous êtes prêt à dépenser près de 4 000 euros, le Sony A7R IV vous conviendra peut être. Cet appareil est équipé d’un capteur plein format avec une définition impressionnante de 61 Mpx. Avec le mode haute définition, il sera même possible de passer jusqu’à 240 Mpx.

Son processeur, hérité de l’A9, est toujours aussi performant et permettra à l’autofocus de conserver un bon niveau de réactivité. Les rafales peuvent atteindre 10 ips. La vitesse de l’appareil sera encore plus optimisée si vous utilisez une carte SD UHS-II avec elle. Deux ports compatibles avec ce stockage ultra rapide sont d’ailleurs présents.

Malgré sa classification haut de gamme, ce modèle dispose de quelques petits défauts qui l’empêchent d’atteindre la perfection. La fonction tactile de son écran est par exemple, sous exploitée et ses menus ne semblent pas bien organisés. Il est également regrettable que sa vidéo 4K, qui est excellente, ne soit qu’à 30 images par seconde.

Sony A7 III

Sony A7 III

De tous les appareils sur cette liste, le Sony Alpha 7 III est celui qui présente le meilleur rapport qualité-prix. Vendu autour de 2 000 euros, il est doté d’une bonne qualité de construction, d’une bonne prise en main et de performances photo et vidéo impressionnantes.

Il est équipé d’un capteur full frame de 24,2 Mpx et est capable de travailler entre 100 et 51 200 ISO. Il est aussi accompagné du module AF 4D hérité de l’A9. Ce dernier utilise une détection de phase à 693 points et une détection de contraste à 425 points. Dans des conditions optimales, ses rafales peuvent atteindre 10 ips.

Son écran LCD ne fait pas partie des plus beaux avec 921 600 points seulement. Ce dernier est monopoint et peut s’orienter vers le haut ou vers le bas. Son viseur Oled, à la fois lumineux et spacieux, est quant à lui à 2 359 296 points. Pour ce qui est du stockage, il possède deux emplacements dont l’un est compatible avec l’UHS-II.

Parmi les nombreux atouts de l’appareil, il y a la stabilisation sur 5 axes et la présence de l’USB-C qui permet de recharger l’appareil. Les quelques points qui jouent en sa défaveur sont l’absence de 4 K à 60 p, les menus un peu compliqués et l’écran tactile qui n’est pas assez exploité.

Comme bonus, pour les amateurs de vidéo et de la marque Panasonic, ils peuvent choisir le modèle Lumix S1R proposé à environ 3 000 euros sur le marché. Dédié aux photographes avancés et les experts, son capteur de 47,3 Mpx sublimera vos photos. Il est également doté d’un viseur OLED ainsi que d’un écran tactile LCD qu’il vous sera possible d’orienter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *