InDesign avis et présentation du logiciel d’Adobe

Lorsqu’il s’agit de PAO, le logiciel Adobe InDesign peut être cité comme le meilleur. Il est capable de faire des mises en page d’un niveau supérieur comparé à ce que fait Word ou même Photoshop. Malgré ses quelques défauts, ses utilisateurs restent satisfaits dans l’ensemble. Ce qui contribue à la notoriété du logiciel.

Présentation d’Adobe Indesign

associer Adobe InDesign

À ses débuts, vers 1994, le logiciel Adobe InDesign se présentait sous le nom d’Adobe PageMaker, après qu’Adobe ait acheté la compagnie Aldus. Cette première version ne connut pas un très grand succès, car il fut férocement concurrencé par le logiciel QuarkXPress. Ce n’est que vers 1999 qu’Adobe a présenté le logiciel sous l’appellation InDesign.

Vers 2002, le logiciel a commencé à être connu et il fut la première solution informatique du genre à être présente sur Mac OS. Avec le succès croissant des autres logiciels d’Adobe tels que Photoshop et Illustrator, InDesign est devenu peu à peu le logiciel de PAO le plus utilisé. Jusqu’en 2019, les itérations allant de la version 1 à 14 se sont succédé. À chaque mise à jour, le logiciel se perfectionnait de plus en plus.

Adobe InDesign permet de créer des documents à imprimer d’une qualité professionnelle. Il est capable de combiner des images de n’importe quel type avec des textes, des tableaux, etc. Il peut par exemple servir pour éditer la mise en page d’un magazine, une carte de vœux, un journal, etc. En plus de l’impression, le logiciel permet d’éditer les publications sous format numérique sur web. Les formats EPUB et SWF font partie des formats qu’il prend en charge.

Pour démarrer un projet, il est possible d’importer des fichiers via Word ou Adobe Photoshop. Ceux qui auront besoin d’un design de base pourront accéder aux nombreux templates disponibles sur Adobe Stock. Une fois le travail fini sur InDesign, il sera possible d’exporter le travail sur un autre logiciel ou de l’imprimer directement.

Fonctionnalités utiles pour les débutants

Pour que le logiciel Adobe InDesign puisse offrir une meilleure productivité, il est essentiel d’utiliser les nombreux outils qu’il a en sa disposition. À cause du trop grand nombre d’outils, il se peut qu’un débutant passe à côté de certaines fonctionnalités d’automatisation.

L’un des outils les plus utiles sur Adobe InDesign est le Pathfinder. Il permet d’insérer une image sous différentes formes et de façon bien alignée. Également disponible sur Illustrator, cet outil fonctionne de la même manière, mais avec moins de possibilité.

Il y a ensuite les données variables. Elles permettent d’utiliser une base de données (xsl, xml ou xlsx) pour remplir automatiquement certains champs. Ces variables peuvent par exemple être utiles dans la réalisation de cartes de vœux personnalisées destinées à une centaine de personnes.

Une autre fonctionnalité puissante, mais méconnue est le script. Il permet d’effectuer diverses actions automatisées sur un objet sélectionné. Il sera possible d’ajouter des points au tracé des objets, de positionner ces objets selon des valeurs prédéfinies ou de les aligner selon des valeurs prédéfinies. Si vous avez des connaissances en Javascript, vous pourrez créer vos propres scripts afin d’automatiser votre travail plus précisément, selon vos besoins.

D’autres fonctionnalités se présentent de la même manière que sur le logiciel Microsoft Word. Vous avez par exemple les tabulations régulières. Dans une table de matière, le numéro des pages est souvent séparé du titre par des pointillés. Lors de la mise en page, vous pouvez insérer vous-même ces pointillés, mais le résultat risque de ne pas être homogène. À l’aide d’une tabulation, ce procédé sera simplifié et plus précis.

Et enfin, vous avez aussi le mode livre qui est très pratique pour l’édition d’un livre. Généralement, l’édition d’un livre peut se faire par la collaboration de plusieurs personnes. Chacune d’entre elles aura une partie du livre à traiter. Une fois le travail de chacun terminé, il suffira de joindre tous les fichiers pour former le livre. Avec le mode livre, si tous les collaborateurs ont travaillé correctement, la création du fichier final sera plus simplifiée. Il ne sera plus nécessaire de se soucier de la pagination.

Comparaison avec les autres logiciels

Adobe InDesign et autres

Que ce soit dans Photoshop ou dans Word, il est possible de combiner des textes avec des illustrations. Il paraît donc logique de se demander ce qu’Adobe InDesign aurait de plus par rapport à ces deux logiciels renommés.

Tout d’abord, il dispose de fonctionnalités de traitement de texte plus avancées. Il gère de nombreux caractères spéciaux issus de langues telles que l’arabe et l’hébreu. Le logiciel permet également d’avoir deux flux textes différents dans un même document si vous en avez besoin. Ces flux différents pourront être utilisés pour les tableaux, les graphiques et autres éléments similaires.

Le logiciel Adobe InDesign dispose d’outils pratiques comme le Kachidas. Celui-ci permet la personnalisation des espacements des lettres. Avec une ligature, il sera possible de fusionner jusqu’à 3 graphèmes d’une écriture. L’ajustement de la position des consonnes avec les voyelles notamment pour l’alphabet arabe, sera également possible.

Adobe Photoshop permet de faire des mises en page de texte, mais il n’offrira pas autant de fluidité qu’avec Indesign. Par ailleurs, bien que Word ait été conçu pour traiter des textes, il n’égalera Indesign que sur certains points. La gestion de la disposition des éléments ne sera par exemple pas possible sur Word.

Adobe InDesign facilite également l’agencement des divers éléments. Il sera même capable de réaliser des mises en page qu’il serait impossible de faire sur Word. Si PowerPoint est un autre logiciel permettant de réaliser de beaux affichages, il sert avant tout à la création de présentations. Pour les réalisations nécessitant une impression, InDesign reste le meilleur.

Il faut savoir que ce logiciel est fréquemment mis à jour afin de corriger les éventuels bugs. S’il a l’avantage de disposer de fonctionnalités inexistantes sur les autres logiciels du même type, son plus grand inconvénient reste son prix. Pour ceux qui veulent réaliser des mises en page gratuitement, il faudra passer par d’autres alternatives qui demeurent intéressantes.

La meilleure alternative gratuite actuelle est Scribus. En plus d’être multiplateforme, il est disponible en 25 langues et propose de nombreuses fonctionnalités. Il y a ensuite Spring Publisher qui dispose d’une interface simple et facile à utiliser. Son plus grand défaut c’est son incompatibilité avec le système d’exploitation Mac OS. Et enfin, vous avez Canva, un logiciel plus concentré sur les créations graphiques. Pour les débutants, c’est le meilleur logiciel pour s’initier à la PAO.

Comment obtenir le logiciel et quels sont les tarifs ?

Adobe InDesign est téléchargeable sur le site officiel d’Adobe. Vous y trouverez les différents types d’abonnement disponible. Certains sites de vente comme Amazon proposent également ce logiciel. Ce dernier peut être vendu dans un CD que vous devrez installer sur votre appareil. L’installation se fera hors ligne, mais pour les mises à jour, vous devrez passer obligatoirement par internet.

Pour pouvoir utiliser l’application, vous devrez payer un abonnement même si le logiciel est installé en local. Vous aurez le choix entre un abonnement mensuel ou annuel. Les abonnements mensuels s’adressent surtout aux personnes qui n’utiliseront le logiciel que de manière occasionnelle. Les abonnements annuels seront plus avantageux pour les professionnels devant fréquemment se servir de cet outil.

Avec un abonnement annuel n’incluant que le logiciel Adobe InDesign, vous aurez à payer environ 287 euros. Si vous voulez profiter de toutes les applications Cloud Interactive, vous devrez débourser près de 719 euros par an. Un abonnement annuel vous permettra d’obtenir à chaque fois les mises à jour disponibles du logiciel. Notez qu’une version d’essai est également disponible, mais ses fonctions restent limitées.

Le logiciel Adobe InDesign : ce qu’en pensent les utilisateurs

télécharger Adobe InDesign

Comme pour n’importe quel produit, il y a les personnes qui apprécient le logiciel et d’autres qui ne l’aiment pas vraiment. Dans l’ensemble, les personnes ayant utilisé le logiciel sont satisfaites de ce qu’il permet de faire. Les options sont nombreuses et il est possible de travailler un document dans les moindres détails.

Les mises à jour sont fréquentes et avec chacune d’elles, des nouveautés sont apportées et permettent d’améliorer l’utilisation du logiciel Adobe InDesign. Les utilisateurs apprécient le fait de pouvoir exporter et d’importer des fichiers à l’aide de sources externes comme Microsoft Word. Il vous sera possible de poursuivre votre travail sans altérer le fichier original. La publication se fait rapidement à l’aide de Publisher Online et il est possible de créer des documents en EPUB et SWF.

Parmi les reproches faits au logiciel, il y a logiquement le prix qui est assez important. Pour les utilisateurs occasionnels, le logiciel n’est pas tout à fait recommandé. Pour les utilisateurs moins avancés, il y a les abonnements mensuels ainsi que la possibilité d’annuler l’abonnement sans frais de résiliation. Ensuite, on ne peut que constater les bugs qui restent présents malgré les nombreuses mises à jour consécutives. Dans certains cas, le logiciel peut se comporter d’une manière instable.

Le logiciel étant très complet, il est assez difficile de s’y retrouver pour un débutant. Se former à l’aide de tutoriels sera nécessaire pour savoir par où commencer. Grâce à la notoriété d’Indesign, de nombreux tutoriels sont disponibles à travers le net. Une fois que le logiciel est maitrisé, il sera facile de créer des œuvres d’une grande qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *