Photographier la lune : nos conseils

La lune est un sujet de photographie intéressant, mais il n’est pas évident de la prendre en photo. Pour vous aider à vous initier à la photographie de cet astre, voici quelques conseils qui vous seront utiles.

Quel matériel utiliser ?

Les meilleurs clichés sur la lune sont obtenus à l’aide de puissants télescopes. Bien entendu, il vous est possible de ne travailler qu’avec un simple appareil photo pour photographier la lune. Si vous faites de la photographie de paysage, vous n’aurez pas besoin de changer de matériel. Un reflex 📷 avec un téléobjectif de 70-300 mm ainsi qu’un bon trépied peuvent suffire.

Vous aurez également besoin d’une télécommande ou de n’importe quel système de déclenchement à distance. Cela vous permettra de déclencher l’appareil sans le toucher ou le faire vibrer. Il vous est possible de faire des photographies de paysage avec la lune comme un élément en arrière-plan. Ce type de photo est difficile à réaliser puisqu’il faut faire attention à ne pas surexposer la lune.

Pour commencer en douceur, vous pouvez choisir de ne photographier que la lune. Même si vous faites cette photographie de nuit, vous n’aurez aucun souci puisque la lune est un astre lumineux.

Il vous est possible de vous aider d’un logiciel de montage lors de vos compositions. Le logiciel vous sera par exemple utile si vous comptez réaliser un « moon stack ». Il s’agit d’une technique consistant à prendre plusieurs photos de la lune pendant qu’elle se déplace. Le logiciel vous permettra ensuite d’assembler les photos pour obtenir le trajet de la lune sous la forme d’un empilement de plusieurs lunes😀.

Paramètres de la prise de vue

La lune n’est pas un astre fixe🌝. Elle tourne autour de la Terre qui elle-même effectue un mouvement de rotation. Pour obtenir un cliché net, vous devez par conséquent prioriser les vitesses d’obturation rapides.

En ce qui concerne la mise au point, vous devez la faire manuellement. Notez que de nombreux appareils autorisent désormais la réalisation d’une mise au point à l’infini. Avec une mise au point au-delà de l’infini, il est difficile de trouver le meilleur point pour réussir votre photo. Vous devez de ce fait faire quelques essais. Prenez votre temps et zoomer les clichés tests que vous avez effectués pour trouver le point adéquat.

Si vous souhaitez photographier uniquement la lune, le problème avec la surexposition ne se posera pas. Commencez par régler votre appareil photo avec une sensibilité faible, aux environs de 200 et 100 ISO. L’ouverture idéale est quant à elle, située entre f/5,6 et f/11. Et enfin, la vitesse d’obturation doit se situer entre 1/125 s et 1/250 s. Les paramètres précis à respecter dépendent uniquement de votre appareil.

Pour photographier la lune dans un paysage, les paramètres sont un peu plus durs à trouver. À cause de la faible luminosité, vous aurez besoin de choisir une longue exposition. Pourtant, en procédant ainsi, la lune sera surexposée. Inversement, avec une courte exposition, la lune sera nette, mais le paysage sera sombre.

Deux solutions s’offrent alors à vous. La première consiste à utiliser un logiciel de montage. Vous allez prendre deux clichés, l’une avec une courte exposition et l’autre avec une longue exposition. Le logiciel vous permettra ensuite de combiner les deux. L’inconvénient avec cette solution, c’est que votre composition risque de gagner un certain aspect artificiel 😕. La deuxième solution consiste tout simplement à choisir le bon moment pour photographier la lune.

comment photographier la lune

Quand photographier la lune ?

La lune est un astre qui n’est pas uniquement visible durant la nuit. Vous pouvez également la voir quand il fait jour. Pour photographier la lune et obtenir un bon cliché, si vous n’avez de télescope surpuissant, vous devez choisir le bon moment durant lequel vous allez prendre votre photo.

Pour le cas la photographie de paysage incluant la lune, il est préférable de prendre une photo avant le coucher du soleil. À cet instant de la journée, la luminosité est assez équilibrée pour vous permettre de photographier la lune et le paysage.

Dans le cas où vous ne souhaiteriez photographier que la lune, vous n’êtes pas obligé d’attendre la pleine lune. Il est vrai qu’une pleine lune est plus lumineuse, mais pour un débutant, commencer par-là peut être une erreur. De plus, si la luminosité de l’astre est importante, vous risquez de n’obtenir qu’une boule lumineuse au lointain.

Afin de rendre votre photo moins banale, vous pouvez photographier la lune lors de ses autres phases. Un croissant de lune peut par exemple avoir un côté exceptionnel🌒. Sur la ligne qui sépare la zone obscure et la zone lumineuse de la lune, certains cratères lunaires peuvent être observés. Vous avez plus de chance de réussir à capturer ces détails quelques jours avant ou après une nouvelle lune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *