Comment faire des photos en noir et blanc ? Nos astuces

À l’heure où les appareils photo sont capables de faire ressortir de plus en plus en plus de nuances de couleur, le noir et blanc reste d’actualité. Dans de nombreuses situations, les photos en noir et blanc peuvent même s’avérer plus appropriées. Pour réussir une photo en noir et blanc, vous devrez respecter quelques conditions.

Pourquoi photographier en noir et blanc ?

Il est vrai que nos yeux sont plus habitués à voir des images en couleur. Une photo avec de nombreux coloris peut produire un effet des plus plaisants pour les pupilles. Mais trop de couleurs peuvent également rendre plus difficile la mise en valeur de ce qui sera réellement essentiel dans la photo. C’est là que le noir et blanc devient utile. En l’absence de couleur, il devient plus aisé de discerner les formes et le message que la photo souhaite faire passer.

Une photo en noir et blanc est une technique intemporelle qui se prête à la photographie artistique. Il n’obéit à aucune tendance. Ce qui lui permet de garder la même valeur à travers le temps. Ceci n’est pas principalement dû au fait que les anciennes photographies étaient en noir et blanc. Il faudra malgré tout admettre que photographier en noir et blanc permettra à certains de recouvrir les souvenirs d’une époque plus ou moins lointaine.

Bien qu’il produise un effet original, le noir et blanc est une technique qui ne convient pas à toutes les scènes. Acquérir une certaine expérience en photographie sera nécessaire pour trouver les situations dans lesquelles son usage sera le plus pertinent. L’erreur est de penser qu’il suffit de transformer n’importe quel cliché en noir et blanc pour obtenir un meilleur effet.

Une autre erreur serait de croire que le noir et blanc n’est fait que pour la nostalgie ou pour exprimer une émotion triste. Une photo noir et blanc peut très bien refléter notre époque et exprimer des sentiments variés. De nombreux photographes utilisent d’ailleurs le noir et blanc du fait qu’il leur permet d’atteindre un haut niveau de créativité.

Durant le World Press Photo de 2016, ce fut une image en noir et blanc qui remporta le prix prestigieux. De nombreux autres œuvres monochromes ont été présentés durant ce même événement. Le noir et blanc est une technique qui mérite d’être étudiée si vous comptez vous améliorer dans l’art de la photographie.

Quand photographier en noir et blanc ?

La photo en noir et blanc n’est pas adapté à n’importe quelle situation. Il est impératif de choisir le sujet à représenter afin de pouvoir en faire ressortir les éléments essentiels. Le premier point qui détermine si un sujet convient est sa texture. Certaines textures comme la pierre ou les rides sur la peau ou des milliers de cheveux qui composent une barbe blanche ressortent d’une manière plus réussie lorsqu’ils sont photographiés en noir et blanc.

Le deuxième point important est la forme. En éliminant les couleurs, les contours d’un objet sont plus visibles. Pour faire ressortir les formes symétriques ou répétitives, le noir et blanc est tout à fait adapté. Les éléments à motifs sont eux aussi représentés d’une manière plus nette en l’absence de couleurs.

Le contraste joue également un rôle important dans une photographie en noir et blanc. En l’absence de couleur, c’est le seul moyen qui permettra de créer les multitudes de nuances du noir et du blanc. Avec beaucoup de lumière, vous obtiendrez plus d’ombres. Les contours des objets seront plus appuyés et plus faciles à distinguer.

En temps couvert, vous bénéficierez de peu de lumière. Le contraste restera présent avec la scène qui est naturellement assombrie par le manque de luminosité. Avec une photographie en couleurs, vous pourriez regretter le manque de couleur et la perte de détails. Avec le noir et blanc, vous obtiendrez une photo bien contrastée avec des détails toujours présents.

Parmi les éléments qui pourront se représenter correctement en monochrome, il y a les différents éléments d’architecture. Vous avez par exemple les lignes d’un édifice, les interstices de chaque pierre qui le compose, les diverses nuances créées par la lumière… Tous ces détails seront retranscrits à l’aide d’une photographie en noir et blanc.

Les photos de portrait peuvent aussi convenir au noir et blanc. Les yeux du sujet attireront directement le regard, les rides et les aspérités de la peau seront plus visibles et le contour du visage sera plus marqué.

Une manière simplifiée de prendre une photo en noir et blanc

Le mode photo en noir et blanc est une fonction très courante sur les appareils de photographie. Vous pourrez trouver cette option même sur des téléphones qui sont juste munis d’un appareil photo numérique. La qualité de l’image dépendra surtout des performances de l’appareil avec lequel la photo sera prise. Utiliser le mode noir et blanc d’un appareil présente quelques avantages, mais aussi des inconvénients.

Le premier avantage est que vous aurez une vision en noir et blanc en temps réel. C’est un bon moyen de s’initier à l’art du noir et blanc et de comprendre ce que cet aspect monochrome a de spécial. Il permet aussi de tirer directement des photos en noir et blanc sans que vous ayez à effectuer un post traitement.

L’inconvénient avec ce type de photos réside dans le fait que l’appareil peut utiliser des paramètres prédéfinis pour créer l’effet noir et blanc. Les clichés subiront immédiatement un traitement irréversible et vous aurez logiquement moins de latitude si vous comptez effectuer des retouches. Ce n’est que dans le cas où vous ne prévoyez pas de faire un post-traitement que cette méthode sera efficace.

Certains appareils vous autorisent à personnaliser la prise de photo en noir et blanc. Si les options qu’ils vous proposent ainsi que le rendu final de l’image vous conviennent, vous pourrez utiliser ce mode de prise de photo.

Si vous souhaitez effectuer un travail sur vos clichés avec plus de contrôles sur la réalisation du noir et blanc, vous aurez besoin de shooter initialement en couleur. Vous aurez ensuite besoin de passer par un bon logiciel de retouche photo pour convertir vos photos en noir et blanc selon les paramètres de vos choix.

Les photos en RAW

Que ce soit en photographie couleur ou en noir et blanc, le format RAW est celui avec lequel vous devrez travailler pour retoucher vos photos. Grâce à ce format, vous aurez beaucoup plus d’information que ce que pourrait offrir une image JPEG.

Le RAW est un format qui permet de capturer des millions de nuances de couleurs. En noir et blanc, le noir ou le blanc peut avoir une multitude de nuances permettan, par exemple, de mettre en évidence les effets d’ombre et de lumière. Avec un fichier JPEG, vous n’aurez que 256 nuances possibles, ce qui n’est pas suffisant en noir et blanc. Le seul inconvénient de ce format est sa taille importante. Ce sera pourtant un mal nécessaire si vous comptez effectuer un post traitement plus en profondeur.

Vous aurez encore deux manières de prendre vos clichés en RAW. La première consiste à appliquer un filtre ou un effet en touchant aux paramètres de votre appareil photo. Vous obtiendrez alors une image au format RAW et directement en noir et blanc. Cette méthode est la plus simple et non la plus efficace.

Étant donné que l’image est traitée pour obtenir l’effet photo en noir et blanc, des informations se perdront même si l’image sera enregistrée en RAW. La meilleure solution consiste à prendre le cliché en couleur en RAW afin de conserver un maximum d’informations. Il sera ensuite possible de manipuler plus de données lors du post-traitement.

Les photos en format RAW peuvent se prendre en 12, 14 ou 16 bits, selon la capacité de votre appareil photo. Le format RAW à 16 bits est logiquement celui avec lequel vous obtiendrez le plus d’informations. Si possible, ce sera le type de photo à privilégier. Pour que votre cliché RAW soit réussi, quelques options pourraient vous être utiles. Vous pourrez par exemple, laisser la gestion de la balance en blanc en mode Auto et réduire au maximum l’exposition (nombre d’ISO).

Procéder à la conversion avec un logiciel

De nombreux logiciels permettent d’effectuer la conversion d’une photo en noir et blanc. Les logiciels de traitement les plus connus sont Lightroom et Photoshop. Les options qu’ils proposent lors des retouches sont suffisamment nombreuses pour laisser libre cours à vos inspirations. L’avantage avec ces types de logiciels c’est qu’ils offrent des options de conversion simples. Ils sont cependant payants.

Pour des options similaires, mais entièrement gratuites, vous pouvez vous tourner vers Gimp ou la version allégée et gratuite de Photoshop. Pour des conversions en noir et blanc tout à fait basiques, des logiciels simples vous permettront de convertir vos fichiers.

Dans le cas où vous n’aurez pas envie d’investir dans un logiciel coûteux, de simples logiciels comme la Galerie photo de Windows feront l’affaire. Pour effectuer une conversion sur ce dernier, vous aurez à choisir la photo, cliquer sur « corriger » ensuite, « ajuster la couleur ». En réduisant la saturation, vous remarquerez que la photo perd de plus en plus ses couleurs. Comparées à ce que proposent les mastodontes comme Photoshop, les options présentes seront limitées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *