Comment utiliser un filtre polarisant sur votre appareil photo ? Nos conseils

Pour réussir vos photos, le post-traitement n’est pas votre unique allié. Vous pouvez également avoir recours à un filtre polarisant. De plus, ce dernier donne accès à des possibilités qu’un logiciel de traitement ne peut fournir  ?. Bien que ce soit un outil simple, il se peut que vous ayez besoin de conseil pour l’utiliser.

Présentation du filtre polarisant

Un filtre polarisant est un accessoire photographique qui se place sur l’objectif de votre appareil photo. Il permet d’obtenir certains effets lors de vos prises de vue. En général, ce dispositif est de forme circulaire (CPL).

Pour que le filtre puisse être utilisé sur votre objectif, il doit avoir le bon diamètre. À chaque marque d’objectif correspond en général une gamme de filtres polarisants. Mais il existe des adaptateurs qui vous permettent d’ajuster plusieurs filtres avec la taille de votre objectif.

Les effets obtenus avec le filtre dépendent de sa qualité de construction et de son épaisseur. Le filtre polarisant a pour rôle principal de faire baisser l’intensité de la lumière ☀ qui entre dans l’objectif de l’appareil photo. Il est de ce fait plus intéressant d’utiliser un filtre lorsque les conditions de luminosité sont optimales.

Utilités du filtre polarisant

choix du filtre polarisant

Puisqu’un filtre polarisant permet de faire varier l’intensité de la lumière, il aide à obtenir différents effets en photographie. D’abord, il permet d’obtenir des couleurs plus éclatantes ?. Avec moins de luminosité, le contraste et la saturation gagnent en intensité. Ainsi, en photographiant un ciel ouvert, vous pourrez par exemple obtenir un bleu plus profond à l’aide du filtre.

Le filtre polarisant permet également de réduire ou de supprimer les reflets sur l’eau et les vitres. Par exemple, lorsque vous photographiez un étang, la scène peut être brouillée par les reflets sur l’eau. Avec un filtre, ces reflets s’effacent, vous permettant ainsi de photographier ce qu’il y a au fond de l’eau. Le filtre permet même de supprimer les reflets sur les yeux d’un sujet lors de la réalisation d’une photo portrait.

Ceux qui souhaitent prendre une photo en altitude peuvent également avoir besoin d’un filtre polarisant. Il faut savoir qu’à partir d’une certaine hauteur, le voile atmosphérique peut réduire la netteté d’une photo. Le filtre aide justement à garder le meilleur niveau de contraste en supprimant ce voile atmosphérique.

Si vous n’avez pas de filtre ND (densité neutre), vous pouvez utiliser un filtre polarisant pour photographier en pose longue. Ce n’est pas la fonction première du filtre polarisant, mais le fait qu’il réduise la luminosité vous autorise à étendre la durée d’une pose.

Et enfin, le filtre peut également servir comme protection pour votre objectif. Il protègera ce dernier de la poussière et d’une éventuelle chute. Bien évidemment, il se brisera lors d’une chute importante, mais mieux vaut perdre un filtre qui n’est pas cher plutôt qu’un objectif de plus de 500 €  .

Conseils pour utiliser le filtre

Un filtre polarisant est surtout utile pour les photographies de paysage ?. Mais il a été vu précédemment qu’il peut occasionnellement servir pour un portrait. Son utilisation peut même s’étendre en macrophotographie pour éliminer les reflets sur les feuilles ou sur les insectes que vous photographiez.

Pour utiliser un filtre, vous devez le fixer à votre objectif, éventuellement à l’aide d’un adaptateur. Un filtre possède normalement une partie rotative qui vous permet de faire varier l’intensité de la lumière. Il est possible de superposer les filtres, mais il faudra veiller à choisir les bons modèles afin que la qualité de vos photos ne soit pas dégradée.

Afin d’obtenir l’effet de polarisation, vous devez photographier avec le soleil au dos. Vous devez en plus faire particulièrement attention lorsque vous utilisez un objectif grand-angle. Un mauvais positionnement risque d’assombrir vos photos. Il arrive également que certains objectifs grand-angle favorisent le vignettage lorsqu’ils sont utilisés avec un filtre  ? . Pour éviter ce phénomène optique, il faut utiliser un filtre polarisant fin ou « slim ».

D’autre part, vous devrez prendre en considération la baisse de contraste engendré sur les zones où les reflets auront été supprimés. Faites aussi attention à la baisse de luminosité qu’entraine l’utilisation d’un filtre. Certains modèles de filtres peuvent absorber jusqu’à 2IL. Il faut éviter de l’utiliser dans des conditions de basse luminosité sinon, vous serez obligé de réduire la vitesse de votre appareil.

Quel filtre polarisant choisir ?

Les modèles de filtres polarisants parmi lesquels vous pouvez choisir sont nombreux. Si vous pensez à faire de la photographie sérieusement, vous devez prioriser les modèles de qualité ☺️ . Ces derniers peuvent s’avérer coûteux, mais leur achat sera un bon investissement sur le long terme.

Le premier critère que vous devrez prendre en considération avant l’achat sera le diamètre. Pour éviter d’acheter un filtre pour tous vos objectifs, vous pouvez utiliser un adaptateur. Le deuxième critère, c’est le type. Le filtre circulaire est le type de filtre le plus courant, mais il y a également les filtres rectangulaires. Ces derniers sont moins pratiques, car ils ne permettent pas de faire varier le niveau de polarisation. De plus, ils doivent être montés sur un porte-filtre.

Le troisième critère, c’est l’épaisseur du filtre. Vous avez le choix entre trois types d’épaisseur : normal, slim (fin) et ultra-slim. Les modèles fins sont recommandés si vous comptez utiliser un objectif grand-angle. Il faut d’autre part, prendre en considération la marque du filtre. Les marques de filtres sont nombreuses et même les grandes marques de constructeurs d’objectifs possèdent des modèles de filtres.

Vous pouvez ainsi trouver des filtres de marque Nikon et Canon, mais il y a également la marque Lee, Hoya, Heliopan, etc. Si vous ne savez pas quel modèle choisir, vous pouvez par exemple, vous tourner vers le filtre PROII MCC-POL slim. C’est un filtre que vous pouvez utiliser si vous avez un objectif à 77 mm. Ce modèle appartient au haut de gamme, avec un verre résistant et fin.

Le prix est le dernier critère qui devra attirer votre attention. Certains filtres sont accessibles à partir de 20 €. Ces filtres bas de gamme peuvent parfois ne pas vous épargner un long travail de post-traitement. Si vous cherchez le meilleur rapport qualité-prix, il faudra viser les modèles aux alentours de 100 €. Et enfin, si vous en avez les moyens, il existe des modèles à plus de 200 €  ? .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *