Nikon Z50 : Prix, Test, Avis, Caractéristiques

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise Ă  jour le : 19/09/2020 18:10

RĂ©sumĂ© 

Le Nikon Z50 est un appareil de format plus compact comparé à un Z6 et un Z7. Avec un design caractéristique de la gamme Z et un petit capteur, il est aussi moins cher comparé à ses deux ainés. Deux nouveaux objectifs dédiés à la monture Z sont également sortis en même temps que ce modèle.

Qualité Photo
0%
Qualité Vidéo
0%
Réactivité
0%

POINTS FORTS

  • Appareil compact
  • Excellente ergonomie
  • Ecran tactile et orientable 
  • Rolling shutter bien gĂ©rĂ© zn mode FHD

POINTS FAIBLES

  • Niveau de stabilisation du capteur non rĂ©glable
  • Absence de connectique pour câble USB-C

PrĂ©sentation 

De taille plus petite, mais avec un design propre Ă  la gamme Z, le Nikon Z50 a Ă©tĂ© lancĂ© Ă  900 euros sur  le marchĂ© en 2019. Vendu en kit, son prix tourne autour de 1 000 euros. Il est beaucoup moins cher que le Z6 qui est vendu aux alentours de 2 000 euros et le Z7 accessible Ă  2 900 euros environ. Ses principaux concurrents sont actuellement les appareils tels que l’Alpha 6100 ou l’EOS M6 Mark II.

Le boitier du Nikon Z50 dispose d’une bonne finition, mais sa tropicalisation est moins poussée. Bien qu’il ne s’agisse pas réellement d’un appareil haut de gamme, il conserve une bonne ergonomie. Quelques points négatifs sont à signaler à commencer par la molette avant qui est assez difficile à atteindre. Les paliers des déclencheurs sont également assez rigides.

La poignée rend plus facile la prise en main de l’appareil, mais le repose pouce n’est pas suffisamment marqué. Les touches fonctionnent correctement et sont disposées d’une manière optimale. Les boutons paramétrables permettront pour leur part d’améliorer l’expérience d’utilisation.

En vue d’économiser de l’espace, quelques concessions ont été faites notamment sur le nombre de fonctionnalités sur le boitier. Il n’y a plus d’écran LCD sur la partie haute de l’appareil et le joystick pour paramétrer l’AF est aussi absent. Pour choisir l’AF, vous aurez besoin de vous servir des touches directionnelles, car l’écran n’est plus utilisable lorsque vous utilisez le viseur.

Ă€ cĂ´tĂ© de l’écran, des touches tactiles ont Ă©tĂ© rajoutĂ©es. Les utilisateurs auront probablement des avis divisĂ©s quant Ă  l’efficacitĂ© de ces dernières. L’écran est tactile multicouche avec 1 040 000 points. Il peut s’orienter sur l’axe vertical de manière Ă  autoriser les selfies. Ă€ cause du viseur, il faudra tourner l’écran vers le bas pour effectuer le selfie. Ce qui empĂŞchera l’utilisation d’un outil comme une perche Ă  selfie, mais vous n’aurez aucun mal Ă  l’utiliser confortablement avec un bon trĂ©pied. Son viseur Oled est quant Ă  lui, de bonne qualitĂ© avec une dĂ©finition de 2,36 Mpx.

L’aspect compact du Z50 s’explique Ă©galement par l’absence de stabilisation du capteur. Pour compenser ce manque, les objectifs sortis avec le Z50 ont Ă©tĂ© dotĂ©s d’une technologie de stabilisation (VR). Les deux objectifs qui sont sortis avec ce modèle sont le Nikkor Z DX 16–50 mm f/3.5–6,3 VR en format pancake et le tĂ©lĂ©objectif Nikkor Z DX 50–250 mm f/4.5–6,3 VR. Ă€ l’aide d’un adaptateur F to Z, il sera possible d’utiliser les optiques F sur le Z50.

Au niveau de la connectique, un port micro-USB est disponible et permet d’effectuer la recharge de l’appareil. Notez que le Nikon Z6 et le Nikon Z7 sont équipés de l’USB 3 type C qui permet une utilisation plus flexible. Un unique emplacement pour le stockage sera disponible sur le boitier et il est compatible UHS-I. En comparaison, les Z6 et Z7 possèdent un emplacement pour le XQD. Quant à la prise de casque, elle est absente, mais une prise jack pour microphone est disponible.

Pour contrôler l’appareil à distance ou envoyer des fichiers, le Wifi et le Bluetooth sont présents. Du côté de l’autonomie, l’appareil utilise une batterie compacte, l’EN-EL25, ayant une capacité de 1120 mAh. Mais elle ne pourra fournir que 300 vues approximativement.

Réactivité

MĂŞme si le Nikon Z50 est une version rĂ©duite du Z6 et du Z7, il parvient Ă  conserver une bonne rĂ©activitĂ©. Il met moins d’une seconde Ă  dĂ©marrer et son autofocus de 209 points semble ĂŞtre plus efficace en comparaison Ă  celui du A 6100. Notez qu’en basse luminositĂ©, une baisse de performance de sa part se fera remarquer.

La détection du visage et des yeux est également performante. En comparaison avec certains modèles concurrents, le boitier est légèrement moins bon bien que le suivi des sujets soit fluide. Ses performances ne permettent pas à l’appareil de servir pour des photographies sportives. Il sera plus adapté pour les photographies de sujet qui ne sont pas en mouvement dynamique, à l’exemple des photos de famille. Il ne sera donc pas un appareil adapté pour la capture photo durant les mariages.

L’appareil est dotĂ© du mĂŞme processeur Expeed 6 prĂ©sent sur les modèles Z6 et Z7. Il est moins performant que le Z6 dans les rafales, mais avec ses 11 images par seconde, sa vitesse reste acceptable. Étant donnĂ© que seul l’UHS-I est supportĂ©, la mĂ©moire tampon risque Ă©galement de saturer plus vite.

Un mode silencieux est disponible pour effectuer un déclenchement sans aucun bruit. Il reste regrettable que la vitesse de l’obturateur soit limitée à 1/4000s, alors que ses concurrents proposent beaucoup mieux.

Qualité photo

Le Nikon Z50 est le premier appareil de la gamme Z Ă  ĂŞtre Ă©quipĂ© d’un capteur APS-C. Le fait qu’il soit plus petit avec une rĂ©solution de 20,9 Mpx, lui permet d’être avantageux sur certains points. Avec son filtre passe-bas, il peut travailler entre 10 et 51 200 ISO. Cette valeur peut ĂŞtre Ă©tendue jusqu’à 204 800 ISO au maximum. Notez toutefois que les photos Ă  204 800 ISO ne seront pas exploitables.

La résolution maximale de fichier pouvant être générée est de 5 568 x 3 712, la même que propose le D7500 et le D500. Pour les photos en RAW, vous aurez la possibilité d’enregistrer en 12 ou 14 bits. Notez qu’aucune option pour la compression ne sera fournie.

Le bruit numérique est bien géré par le boitier et la montée en ISO est assez timide en comparaison à la vaste plage proposée par l’appareil. À partir de 1 600 ISO, les premières dégradations se font remarquer. Vers 3 200 ISO, les dégradations s’accentuent et en continuant à monter, les images deviennent de moins en moins utilisables.

Les images seront d’une manière générale assez bonnes, mais l’appareil surpasse difficilement ses concurrents. Cela est surtout dû à l’absence de stabilisation du capteur. La différence de qualité se remarque surtout lors des prises de vue en grand-angle. Ce sera la stabilisation du capteur qui permettra d’atteindre des qualités d’image optimales.

Au niveau de la latitude d’exposition, le Z50 s’en sort bien avec les hautes lumières. Les détails peuvent se récupérer jusqu’à + 2,6 IL. Il est encore meilleur avec les basses lumières avec une correction pouvant aller jusqu’à -3 IL.

Qualité vidéo

Vu son prix, il semble logique que le Nikon Z50 intègre la vidĂ©o 4K, d’autant plus que cette option est prĂ©sente sur de plus en plus d’appareils. La vitesse limite de l’enregistrement sera de 30 ips, mais l’avantage rĂ©side dans le fait qu’il n’y aura pas de recadrage. Ce dernier ne sera prĂ©sent que si vous avez recours Ă  la stabilisation Ă©lectronique. Si vous jugez que la stabilisation des optiques n’est pas suffisante, vous pourrez passer par ce mode qui est uniquement disponible en vidĂ©o.

L’appareil peut tourner la 4 K en 4:2 : 2 8 bits Ă  l’aide d’un enregistreur externe et il faudra logiquement passer la HDMI. Un appareil tel que l’Atomos Ninja V peut servir Ă  cette fin. Ce dernier ne permettra malheureusement pas d’utiliser le profil N-Log. Pour atteindre une vitesse de 120 ips, il faudra se tourner vers la Full HD.

La durée d’un enregistrement est de 30 minutes environ. La prise micro étant disponible, il sera possible d’utiliser un appareil d’enregistrement externe pour obtenir un son de meilleure qualité. Du côté des options, il n’y aura que des propositions basiques. Les seuls modes avancés seront le focus peaking, le zebra et le timelapse.

Dans l’ensemble, les images sont belles, mais le rendu semble toujours moins bien que ce que propose la concurrence. L’autofocus fonctionne correctement en vidéo et la détection de visage, bien que performante, semble fonctionner de manière limitée. Si par exemple le sujet est trop proche du bord du champ de vision, il y a de grande chance de ne pas être identifié.

Le rolling shutter est également très présent en mode 4K. Le Z50 n’est pas le pire sur ce point comparé à la concurrence. C’est en mode FHD, tout comme pour la majorité des appareils de son niveau, que le rolling shutter pourra être négligé.

Conclusion

Vu le nombre d’options que propose le Nikon Z50, il peut ĂŞtre classĂ© parmi les appareils d’entrĂ©e de gamme qui se destine aux dĂ©butants. MĂŞme s’il dispose d’une performance moins significative, il ne se contente pas d’être une version rĂ©duite du Z6 ou du Z7. Avec son prix beaucoup plus abordable, il se prĂ©sente comme le modèle le plus accessible de la gamme Z de Nikon.

Son boitier, bien que d’une qualité inférieure à celle des Z6 et Z7 reste fidèle à l’esprit de la gamme. Le fait qu’il soit compact le rend idéal comme appareil photo de voyage. Pour obtenir sa taille réduite, quelques sacrifices regrettables, dont l’absence de stabilisation interne, ont été faits par Nikon. Le fait d’avoir permis la prise de selfies est une bonne initiative, même si l’écran s’oriente d’une manière étrange avec ce mode.

Dans l’ensemble, la qualité des images pour les photos et les vidéos est satisfaisante, mais ce boitier ne sera pas le meilleur dans ces domaines. La concurrence est rude et le choix entre le Z50 contre un autre modèle sera difficile.

Les Z50 est un bon appareil qui dispose de nombreuses qualitĂ©s dont : la compacitĂ© et l’ergonomie, l’écran orientable Ă  180 degrĂ©s et la vidĂ©o 4K sans recadrage. L’appareil n’est pas dĂ©nuĂ© de dĂ©fauts et les plus remarquables sont l’absence de stabilisation interne, le temps de pose maximal Ă  1/4000s et sa qualitĂ© de construction mĂ©diocre.

Photos prises avec le  Nikon Z50

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise Ă  jour le : 19/09/2020 18:10
Promo
amazon
999.00 € 732.62 €
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise Ă  jour le : 19/09/2020 18:10

Caractéristiques​

Marque
Nikon
Modèle
Z50
Catégorie
Hybride
Année
2019
Capteur
20.9 Mpx
RĂ©solution
5568 x 3712
Niveau
DĂ©butant
Poids
450 g
Plage ISO
100 – 51200
Bluetooth
Oui
Vidéo
Oui

Notice & ManuelNikon Z50

Notice & Manuel d’Utilisation en Français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *