Nikon D90 : Prix, Test, Avis, Caractéristiques

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 04/12/2021 10:03

Résumé 

Le Nikon D90 est un appareil qui ne date pas d’hier. Sorti vers 2008, il est le successeur d’une lignée d’excellents reflex. Ayant été le premier reflex à proposer la vidéo, le Nikon D90 peut être intéressant pour ceux qui souhaitent se familiariser avec un reflex.

Qualité Photo
0%
Qualité Vidéo
0%
Réactivité
0%

POINTS FORTS

  • Bonne ergonomie et finition de qualité
  • Bonne réactivité
  • Qualité d'image convaincante jusqu'à 3200 ISO

POINTS FAIBLES

  • Modèle ancien
  • Live View : aucun réglage ISO

Présentation 

Actuellement, il est possible de trouver le Nikon D90 à un prix avoisinant les 300 € en kit. Le rapport qualité-prix n’est pas mauvais étant donné que l’appareil dispose de quelques atouts intéressants malgré son âge 😀. Il reprend quelques points issus de l’appareil expert l’ayant précédé, comme le D70, et de son prédécesseur direct, le Nikon D80.

Le boîtier offre une excellente préhension et possède une construction solide. Il n’est pas tropicalisé, mais il est doté d’un système anti-poussière. Les touches sont bien placées et quelques améliorations ont été effectuées par rapport au D80. La touche « OK » a par exemple été envoyée à sa place logique, au centre des touches directionnelles. Une touche « lv » a aussi été ajoutée et permet de lancer le mode live view.

L’écran LCD de 3 pouces possède une définition VGA (640 x 480). Il permet de visualiser des enregistrements vidéo fluides. Au-dessus de l’appareil se trouve un autre écran de petite taille qui permet la visualisation de certains paramétrages. À côté de cet écran, on peut retrouver le viseur optique pentaprisme, dont le taux de couverture est de 96 %.

L’appareil peut être personnalisé de différentes façons. Mais pour cela, il faut naviguer dans les menus. Ces derniers sont d’ailleurs assez fournis et il est facile de s’y perdre en dépit de la simplicité de l’interface proposée par l’appareil.

Réactivité

Le Nikon D90 utilise un système d’autofocus avec 11 collimateurs, dont un collimateur croisé placé au centre. Il embarque un Expeed en guise de processeur. Et celui-ci est appuyé d’un capteur RGB à 420 pixels. Même si les options de suivi tel que le 3D tracking peuvent s’avérer efficaces, le suivi de sujet est logiquement limité avec ses 11 collimateurs 😓.

Pour les rafales, vous avez droit à 4,5 ips. Cette performance est supérieure à celle du Pentax K20D, l’un de ses concurrents. Mais le boîtier reste moins performant que l’EOS 40D, dont la rafale monte jusqu’à 6,3 ips.

Comme la plupart des reflex anciens ayant adopté le live view, le Nikon 90D ne propose pas grand-chose d’intéressant 😞. La mise au point par contraste est lente, ce qui peut pousser les utilisateurs à se tourner vers la visée avec objectif.

Notez que le mode live view de ce reflex ne permet pas les réglages de sensibilité. Le bouton dédié à cet effet est confondu avec celui qui permet de régler le grossissement. L’impossibilité de consulter directement vos images à l’aide du live view est également un autre point agaçant. Mais cette option a malgré tout l’avantage d’offrir une image de bonne qualité à l’écran.

Qualité photo

Avec un capteur de 12 Mpx, le Nikon D90 peut couvrir une plage ISO comprise entre 200 et 3 200 ISO. Celle-ci peut être étendue de 100 à 6 400 ISO. La montée en ISO est bien maîtrisée. Jusqu’à 800 ISO, il n’y a aucun défaut à signaler. Au-delà de cette valeur, le lissage commence à apparaître, mais il reste maîtrisé jusqu’à 3 200 ISO.

À 3 200 ISO, un moutonnement est visible, mais il ne nuit pas d’une manière trop importante. En revanche, si vous montez jusqu’à 6 400 ISO, vous aurez besoin de bien choisir la scène à capturer. En travaillant avec le format RAW, vous pouvez correctement exploiter les images même à 6 400 ISO. Vous pourrez vous en servir sans trop de souci pour créer des noirs et blancs ou pour effectuer des tirages de petite taille.

Comparé à ce que peut faire un appareil moderne, le D90 peut sembler limité. Pourtant, à l’époque, il faisait partie des rares appareils capables de photographier d’une manière décente à 3 200 ISO 😎. Actuellement, il serait parfait comme appareil photo pour débutant.

La balance des blancs automatique est assez fiable et vous permet d’obtenir des rendus tout à fait naturels. Vous avez d’ailleurs le choix entre de nombreux préréglages jouant sur la saturation, le contraste ou la luminosité pour améliorer le rendu. Il y a également l’option de correction des aberrations chromatiques intégrées. Celle-ci est très efficace et permet d’obtenir des images plus fines.

L’objectif pouvant accompagner le D90 en kit est un AF-S DX Nikkor 18-105 mm f/3,5-5,6 G ED VR. Grâce à sa motorisation silencieuse et sa rapidité, celui-ci peut convenir pour n’importe quel type d’utilisation 😉. Vous pouvez facilement vous en contenter à moins que vous ne souhaitiez acheter un boîtier nu et faire quelques économies.

Qualité vidéo

La grande nouveauté de ce Nikon D90 par rapport à ses prédécesseurs, c’est la vidéo. Ce boîtier était l’un des premiers reflex à proposer la vidéo, quand la résolution à 720 p était encore l’une des meilleures définitions du marché 😀. Le Nikon D90 permet de filmer en 720 p, avec une cadence de 24 p pendant 5 minutes maximum. La vidéo en VGA est également disponible et permet de faire un enregistrement de près de 20 minutes. Mais pour lancer un enregistrement, il faut impérativement utiliser le mode live view.

Dans l’ensemble, les images produites sont fluides et bien détaillées. Le seul défaut important, c’est le son qui n’est pas très bien rendu. Et il n’est pas possible de remédier à ce petit problème étant donné qu’il n’y a pas de prise micro disponible 😕. La mise au point doit, quant à elle, s’effectuer manuellement à l’aide de l’écran durant l’enregistrement. Et enfin, l’absence de l’autofocus en vidéo ne permet pas à cet appareil de battre un caméscope grand public. Même si certains considèrent le mode vidéo du D90 comme un simple accessoire, il faut reconnaître qu’il n’est pas entièrement mauvais.

Conclusion

Le plus grand avantage du Nikon D90, c’est actuellement son prix qui peut tourner autour de 200 € pour un boîtier nu. Cela peut être un bon investissement pour ceux qui ont besoin d’un appareil à bas prix capable d’offrir des images de qualités décentes. C’est également un bon choix d’appareil photo pour un ado débutant dans la photographie. La vidéo 720p n’est pas mal pour ceux qui ne sont pas vraiment intéressés par la vidéo. Le son peut peut-être déplaire au grand nombre, mais la vidéo sur le Nikon D90 offre quand même une bonne qualité d’images.

Photos prises avec le  Nikon D90

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Caractéristiques​

Marque
Nikon
Modèle
D90
Catégorie
Reflex
Année
2008
Capteur
12.3 Mpx
Résolution
3872 x 2592
Niveau
Débutant
Poids
620 g
Plage ISO
100 – 6400
Bluetooth
Oui
Vidéo
Oui

Notice & ManuelNikon D90

Notice & Manuel d’Utilisation en Français

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *