Sony A6100 : Prix, Test, Avis, Caractéristiques

RĂ©sumĂ© 

Même si depuis quelque temps Sony s’est concentré sur les capteurs plein format, il n’a pas laissé tomber les capteurs APS-C. Il a sorti une nouvelle gamme pour ce format de capteur le modèle Sony A6100 qui est le moins technique de la gamme, mais aussi le plus abordable.

Qualité Photo
0%
Qualité Vidéo
0%
Réactivité
0%

POINTS FORTS

  • Prix plus abordable que chez la concurrence
  • Autofocus et rafales excellents
  • AdaptĂ© Ă  une large gamme d'optiques
  • QualitĂ© photo acceptable

POINTS FAIBLES

  • Menus trop complexes
  • Obturateur limitĂ© Ă  1/4000 s
  • Non prĂ©sence de profil log

PrĂ©sentation 

Le modèle Sony A6100 fut annoncĂ© en mĂŞme temps que l’A6600 et semblait ĂŞtre destinĂ© Ă  remplacer l’A6000 qui est encore prĂ©sent sur le marchĂ©. Au niveau du design, l’A6100 est identique Ă  l’A6400 sorti 6 mois plutĂ´t. La construction est solide, mais il ne dispose pas de tropicalisation. La taille et la disposition des touches restent les mĂŞmes. La seule diffĂ©rence est le remplacement du sĂ©lecteur AE-AF/MF par une touche AEF.

Malgré la compacité de l’appareil, sa prise en main peut être agréable. La poignée antidérapante permet un maintien ferme et les doigts ne peinent pas à appuyer sur les touches. Le bouton pour l’enregistrement vidéo est en revanche assez difficile à atteindre. Étant donné sa taille, l’appareil photo peut facilement rentrer dans un sac en fonction de l’optique qui l’accompagne.

L’écran est orientable vers le haut Ă  180 Â° et Ă  76 Â° vers le bas. Ce dernier a une rĂ©solution modeste de 920 000 points avec un format 16:9. Les photos de rĂ©solution 3:2 ne peuvent pas y ĂŞtre affichĂ©es correctement. De plus, cet Ă©cran a toujours des fonctionnalitĂ©s tactiles limitĂ©es. Son principal usage est destinĂ© Ă  dĂ©placer le collimateur de l’AF.

Pour naviguer dans les menus, il faut passer par les boutons classiques. Cela n’aurait pas été pénible si l’organisation des menus était plus ordonnée. Les habitués de la marque se seront certainement fait une raison sur ce point. En revanche, les initiés risquent de rencontrer des difficultés. En parlant de ces menus, le Sony A6100 semble être moins fourni que l’A6600. Par exemple, seuls trois choix sont disponibles dans le mode de mesure de lumière.

L’A6100 est Ă©galement moins fourni au niveau de son viseur Ă©lectronique. Bien que celui-ci soit Ă  1,44 million de points, aucun rĂ©glage n’y est possible. Ce qui rend son utilisation encore plus inconfortable. Cette performance diminuĂ©e explique certainement son prix d’environ 1 000 euros Ă  sa sortie qui est moins cher que celui du Sony A6600 sorti Ă  1 600 euros.

Au niveau de la connectique, le modèle utilise encore le micro-USB B alors que l’USB-C est plus pratique. Il est possible de faire des recharges via USB bien qu’aucun chargeur ne soit fourni avec l’appareil photo. La batterie utilisée est une NP-FW50. Celle-ci permet de prendre jusqu’à 380 clichés avec l’EVF et 420 clichés en live view. Une prise pour micro est présente sur l’appareil, mais il n’y a pas de prise pour écouteur.

Pour les connexions sans fil, le Wifi est toujours présent, mais on n’a pas droit à la connexion Bluetooth. À l’aide de l’application Imaging Edge Mobile il est possible d’apparier le boitier avec une tablette ou un Smartphone. La connexion peut être simplifiée en utilisant la NFC ou un QR code. En ce qui concerne le stockage, un seul port est disponible et il n’est pas compatible avec l’UHS-II.

Réactivité

Avec sa dĂ©tection de phase et de contraste Ă  425 points, l’AF du Sony A6100 est le mĂŞme que celui du modèle Sony A6600 plus haut de gamme. Ce qui lui permet de rivaliser avec les appareils comme le Fujifilm X-T30.

Malgré sa plage de sensibilité de -2 à + 20 IL, il éprouve quelques difficultés en basse lumière. Notez qu’il existe de nombreux mode AF vous permettant de mieux réaliser vos prises de vues sur l’appareil. Le suivi de sujet en continu est très performant sur ce Sony et peut même servir pour les photographies simples.

Si vous utilisez le zoom motorisé accompagnant le boitier en kit, sachez que le temps de démarrage est assez long. En ce qui concerne la rafale, elle peut atteindre 11 images par seconde avec l’obturateur mécanique. En utilisant l’appareil en live view, la vitesse diminue à 7 ips. Il faut dire que l’appareil n’est pas vraiment taillé pour les photographies sportives où il faut enchainer rapidement les prises de vues.

Étant donné que sa mémoire tampon est assez faible en comparaison à celle de l’A6600, les vues ne s’enchainent pas aussi bien sur l’appareil. Il faut attendre un certain temps pendant l’enregistrement des fichiers avant que la performance ne soit à nouveau optimale.

MalgrĂ© le fait que le processeur BionzX soit rapide, l’appareil est lĂ©gèrement ralenti du fait de l’absence du support de carte UHS-II. Pourtant, l’Olympus E-5 III qui est vendu Ă  un prix juste au-dessus, est capable d’offrir la compatibilitĂ© pour UHS-II. Son obturateur est limitĂ© Ă  1/4000 s alors que d’autres modèles du mĂŞme acabit peuvent atteindre 1/32 000 s.

Qualité photo

Le Sony A6100 est dotĂ© du mĂŞme capteur que l’A6600, c’est-Ă -dire un APS-C de 24 Mpx. La diffĂ©rence entre les deux modèles est que l’A6100 ne dispose pas de stabilisation au niveau du capteur. Le rendu de ses photos peut ĂŞtre moins beau dans certaines conditions. Mais dans l’ensemble, la qualitĂ© de ses images reste satisfaisante.

Le rendu des clichés peut varier en fonction de l’optique utilisée. Étant donné qu’il y a plusieurs objectifs qui sont compatibles avec le Sony A6100, vous aurez à chercher le meilleur objectif pour votre appareil photo. Certains d’entre eux sont dotés de stabilisations permettant de légèrement compenser l’absence de cette fonctionnalité sur le capteur du boitier. D’autres sont tropicalisés bien que le boitier du Sony A6100 ne le soit pas.

Sa plage d’ISO est de 100 Ă  32 000 extensible jusqu’à 51 200. Ce qui est beaucoup plus restreinte que celle de l’A6400 qui peut aller jusqu’à 102 400 ISO. Cette limitation reste sans grande incidence, car de toute manière, sur la majoritĂ© des appareils, les très hautes ISO sont inexploitables. Pour le cas du Sony A6100, c’est en travaillant en dessous de 1 600 ISO que la qualitĂ© de l’image est la meilleure.

Cette qualité peut être maintenue jusqu’à 3 200 ISO. Le bruit devient de plus en plus évident lorsque la sensibilité est poussée jusqu’à 6 400 ISO. En dépassant cette dernière valeur, le lissage se fait d’autant plus sentir, du moins avec les JPEG. En format RAW, même si le bruit et le lissage sont présents, le rendu de l’image est bien plus net en comparaison avec celui du JPEG.

En travaillant en format RAW, vous obtenez une plus large latitude d’exposition. Dans les hautes expositions de lumière, les détails peuvent se récupérer jusqu’à + 3,3 IL sans qu’il y ait de dérive colorimétrique. En basse lumière, il n’y a que très peu de bruit jusqu’à -3 IL.

Il existe de nombreux modes créatifs permettant de donner un style à chaque photo. Avec le paramètre par défaut, les couleurs ressortent bien. La différence de qualité entre l’A6100 et l’A6000 est notable à ce moment.

La rĂ©solution maximale des photos sur le Sony A6100 est de 6 000 x 4 000, ce qui convient parfaitement pour une impression sur un support A4. Il est possible d’utiliser le format A3, mais il faudra faire une petite concession au niveau de la qualitĂ©.

Qualité vidéo

Avec ses images de bonne qualitĂ©, le Sony A6100 offre un excellent rendu visuel en vidĂ©o. Ses vidĂ©os en 4K 25 p sans recadrage sont bien rĂ©alisĂ©es. La 4K Ă  30 p est aussi disponible. Il faut en revanche savoir qu’elle entraine un lĂ©ger recadrage. Pour atteindre une lecture plus fluide Ă  120 p, il faut passer Ă  la Full HD.

Grâce à l’écran orientable, les blogueurs, vloggeurs et influenceurs en tout genre pourront faire des vidéos à publier sur les réseaux sociaux plus facilement. La présence du port pour micro rend possible l’utilisation d’un matériel plus adéquat pour l’enregistrement sonore. Notez qu’il est nécessaire de rallonger le micro sinon l’écran risque de ne pas pouvoir se mettre en place correctement.

MĂŞme si Sony est un professionnel en matière de vidĂ©o, le Sony A6100 n’est pas rĂ©ellement destinĂ© aux vidĂ©astes. Les profils log ne sont pas disponibles et on remarquera aussi l’absence de la sortie 10 bits. Il en est de mĂŞme pour la vidĂ©o HDR. Le Fujifilm X-T200 inclut pourtant cette dernière fonction avec un prix tout juste plus cher que le Sony A6100.

L’autofocus avec dĂ©tection de visage est disponible en vidĂ©o, mais la dĂ©tection des yeux reste absente. L’AF est globalement efficace bien qu’elle puisse manquer de prĂ©cision dans certaines situations. Le rolling shutter est mal maitrisĂ©, que ce soit en FHD ou 4 K. LĂ  encore, quelques rivaux de l’A6100 sont capables de faire mieux.

Conclusion

L’une des plus grandes diffĂ©rences entre le Sony A6100 et le Sony A6600 est la prĂ©sence de stabilisation de capteur sur ce dernier. Cela n’empĂŞche pas l’A6100 d’avoir une bonne qualitĂ© d’image et une excellente latitude d’exposition. Sony a par ailleurs veillĂ© Ă  ce que son appareil puisse avoir accès Ă  une large gamme d’optiques afin de permettre une utilisation plus Ă©tendue du boitier.

Son autofocus est excellent et ses rafales sont intĂ©ressantes mĂŞme si l’appareil peine parfois Ă  suivre le rythme. Ă€ certains moments, il donne l’impression d’être aussi bon que le Sony A6400 ou A6600 qui sont plus chers. Son rival le plus sĂ©rieux reste le Fujifilm X-T30 dont les performances sont lĂ©gèrement supĂ©rieures.

Son prix de lancement Ă  1 000 euros (environ 750 euros actuellement), plus Ă©conomique, s’explique par ses capacitĂ©s rĂ©duites Ă  l’exemple de son viseur et de son Ă©cran qui sont tous deux moins dĂ©finis. Le fait que l’écran n’exploite pas au maximum ses capacitĂ©s tactiles est Ă©galement un point regrettable. Ă€ part cela, les autres points faibles de l’appareil rĂ©sident dans la limitation Ă  1/4000 s de son obturateur, l’absence de profil log et la complexitĂ© de son menu.

Photos prises avec le  Sony A6100

Caractéristiques​

Marque
Sony
Modèle
Alpha A6100
Catégorie
Hybride
Année
2019
Capteur
24.2 Mpx
RĂ©solution
6000 x 4000
Niveau
DĂ©butant
Poids
396 g
Plage ISO
100 – 51200
Bluetooth
Non
Vidéo
Oui

Notice & ManuelSony A6100

Notice & Manuel d’Utilisation en Français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *