Canon Powershot G7 X Mark II : Prix, Test, Avis, Caractéristiques

Résumé 

À sa sortie, le Canon G7 X rivalisait avec le Sony RX100 II, mais disposait de plusieurs défauts. Le Canon Powershot G7 X Mark II sorti en 2016 corrige la plupart de ces imperfections. Ainsi, même si ce modèle ne surpasse pas ses concurrents, il a le mérite d’être plus perfectionné que son prédécesseur.

Qualité Photo
0%
Qualité Vidéo
0%
Réactivité
0%

POINTS FORTS

  • Boitier d'excellente finition
  • Facile à prendre en main et à utiliser
  • Plage de zoom satisfaisante
  • Niveau de réactivité acceptable

POINTS FAIBLES

  • Objectif peu homogène
  • Non disponibilité du câble USB
  • Viseur électronique non présent

Présentation 

Le Canon Powershot G7 X Mark II dispose de quelques points communs avec le G7 X ?. Les deux modèles disposent par exemple du même zoom 4,2 x f/1,8-2,8 lumineux qui équivaut à un 24-100 mm. Le design ainsi que la disposition des touches sont également les mêmes, mais avec quelques changements.

Sur le Canon Powershot G7 X II, le boitier semble plus lisse et une poignée fait son apparition pour faciliter la préhension de l’appareil. Le modèle gagne également quelques millimètres que ce soit en longueur, en largeur ou en profondeur. Son poids a augmenté, mais il conserve sa taille compacte qui lui permet de se glisser dans une poche. Le flash intégré est toujours disponible et l’appareil n’est pas encore doté d’un viseur électronique.

Au sommet de l’appareil se trouvent la molette des modes et une autre molette pour la correction de l’exposition. Sur cette dernière, les valeurs négatives se trouvent désormais en bas et les valeurs positives en haut. La bague de l’objectif a aussi subi des améliorations. Elle est désormais plus silencieuse et plus facile à manipuler. Un bouton permettant de basculer entre rotation fluide et rotation crantée a également été intégré à l’appareil.

L’allumage, la gâchette et le zoom conservent leurs anciens emplacements. Sur le dos de l’appareil, les autres boutons sont aussi à la même place. Vous pouvez paramétrer les boutons personnalisables afin d’avoir accès plus rapidement à vos paramètres favoris. Dans le bouton du menu rapide, vous pouvez par exemple enregistrer jusqu’à 12 paramètres. D’autre part, le menu est toujours bien organisé. Les habitués et les nouveaux venus ne seront pas perdus.

L’écran fait partie des meilleures améliorations sur le G7 X II ?. Celui-ci mesure 7,5 cm sur la diagonale et dispose d’une définition de 1 040 000 points. Il peut s’orienter à 180 ° en haut et 45 ° en bas. Pour rappel, le G7 X ne peut s’orienter que vers le haut. Bien entendu, un écran sur rotule aurait été meilleur, mais cette légère évolution est déjà appréciable.

Sur le Canon G7 X II, vous avez l’essentiel de la connectique, avec le HDMI et le port USB. Pour les connexions sans fil, il y a le Wifi ?. Il vous suffit de télécharger l’application Canon Camera Connect et de connecter votre iOS ou votre Android. Si votre appareil dispose de NFC, la connexion peut se faire d’une manière simple. L’appli vous permet de transférer des fichiers ou de prendre des photos à distance. Le GPS est aussi disponible si vous avez envie de géolocaliser vos photos.

En ce qui concerne l’autonomie, le modèle se dote d’une batterie NB-13L plus endurante. Mais avec ses 265 clichés par charge, elle n’arrive pas à surpasser la concurrence. S’équiper d’une batterie secondaire peut ainsi être pratique. Pour atteindre les 355 clichés, il faut passer par le mode économie d’énergie. Avec ce mode, l’écran (ou l’appareil) s’éteint automatiquement après une courte période s’il n’est pas utilisé.

Réactivité

L’autre point de différence important entre le Canon G7 X Mark II et son prédécesseur, c’est leur processeur. Le Canon Powershot G7 X Mark II est équipé d’un DIGIC 7 qui lui permet d’être un peu plus performant?. Il n’y a qu’au démarrage que l’appareil est un peu lent. Pour déployer son zoom, il est bien plus rapide et le délai d’attente entre deux clichés est réduit.

Avec l’arrivée de ce processeur, le Canon Powershot G7 X Mark II hérite d’un AF bien plus réactif. La détection de visage et le suivi continu ont été améliorés. Plusieurs options sont disponibles avec l’AF et les habitués de la marque s’y retrouveront puisque les options en question restent similaires à celles proposées sur les autres modèles de Canon. Il vous est même possible de combiner certains modes.

La vitesse des rafales varie en fonction du mode AF que vous utilisez. En mode normal, vous pouvez atteindre environ 4 images par seconde en JPEG, RAW et RAW+JPEG. Pour le JPEG, la mémoire tampon peut encaisser un grand nombre de clichés. Pour le format RAW, vous avez droit à 32 clichés et pour le RAW+JPEG, vous pouvez prendre 26 clichés.

En mode haute vitesse, la rafale peut atteindre 8 ips si l’AF est limité au premier cliché. La mémoire tampon est limitée à 31 clichés en JPEG, 22 clichés en RAW et 18 en RAW+JPEG. En utilisant le servo AF qui effectue un focus sur chaque cliché, la performance descend à 5 ips environ. La mémoire tampon permet de prendre 48 photos en JPEG, 22 photos en RAW Et 21 photos en RAW+JPEG.

Qualité photo

Un BSI CMOS 1 pouce de 20,2 Mpx équipe le Canon Powershot G7 X Mark II. C’est le même qui est présent sur le G7 X. L’objectif du G7 X Mark II est également le même que celui de son prédécesseur. Mais la présence du nouveau capteur DIGIC 7 permet au G7 X Mark II de produire des images plus nettes. La différence de qualité est notable sur ce modèle ?.

La résolution maximale des fichiers est de 5472 x 3080, et la résolution minimale est e 640 x 480. Les formats d’images disponibles sont de 4:3, 3:2 et 16:9. Les RAW sont sur 12 bits et utilisent le format CR2.

La plage de sensibilité de l’appareil est comprise entre 125 et 12 800 ISO. En dessous de 800 ISO, les photos sont encore irréprochables. Vers 1 600 ISO, les grains commencent à apparaitre. Le lissage s’accentue pour faire perdre les fins détails à partir de 6 400 ISO. Les valeurs supérieures restent encore difficilement exploitables.

Sur le Canon G7 X, les images ont un rendu un peu granuleux, particulièrement visible lorsque l’affichage est à 100 %. Ce petit défaut est moins visible avec le G7 X Mark II, dont les images sont plus lisses et plus nettes. Le contraste généré par le traitement JPEG de l’appareil est un peu trop prononcé. Pour modeler vos photos de façon plus neutre, vous devrez passer par le RAW.

Une option de traitement de RAW est justement intégrée au G7 X Mark II. Vous avez logiquement des options limitées par rapport à ce que proposent les logiciels de retouche. Mais certains photographes ayant besoin de produire rapidement des JPEG de qualité apprécient cette fonctionnalité?.

Pour améliorer le rendu de vos photos, vous pouvez utiliser des styles d’images. Vous avez les habituels modes tels que le portrait, paysage, monochrome, etc. Vous avez également la possibilité d’utiliser des styles personnalisés. Les paramètres pour ces styles sont la saturation, le contraste…

Qualité vidéo

Le mode vidéo du Canon Powershot G7 X Mark II est assez proche de celui du G7 X?. L’arrivée du nouveau processeur n’a pas permis à l’appareil de bénéficier de réelles nouveautés. La Full HD, à 50 et 25 p, reste la meilleure résolution. La HD et le VGA restent également à 25 p. Tout comme pour son prédécesseur, le G7 X Mark II utilise la totalité de son capteur pour effectuer un enregistrement.

Vous pouvez effectuer un enregistrement, peu importe le mode PASM dans lequel vous vous trouvez. Cela vous permet d’effectuer un réglage sur un paramètre en particulier (vitesse, ouverture…). Pour avoir le contrôle total sur l’appareil, vous pouvez utiliser le mode manuel.

Avec l’écran tactile, modifier les paramètres de l’enregistrement devient plus facile. Un simple toucher permet d’effectuer le réglage souhaité. Il vous suffit également de toucher un sujet sur l’écran pour que le suivi se fasse immédiatement. D’autre part, la possibilité d’orienter la caméra permet d’étendre son champ d’utilisation.

L’objectif du Powershot G7 X II est doté d’une stabilisation sur 5 axes. Cette dernière est utile en photo, mais surtout en vidéo. Cette stabilisation aide l’appareil à effectuer des enregistrements plus nets. En mode vidéo, elle peut être combinée à la stabilisation électronique pour former la stabilisation dynamique ?. Cette dernière permet logiquement d’obtenir un meilleur rendu, mais au prix d’un recadrage. Quelques fonctionnalités telles que le focus peaking accompagne également le boitier.

Le port micro et le port casque sont absents. Ce qui est tout à fait normal vu qu’il s’agit d’un modèle compact. Notez que la qualité du son reste acceptable. Dans l’ensemble, la qualité vidéo de ce G7 X Mark II est tout à fait supérieure à celle du G7 X original.

Conclusion

Le Canon Powershot G7 X Mark II conserve de nombreux éléments importants issus du G7X, dont le capteur de 1 pouce et le zoom 24-100 mm. Sa vraie force se situe dans son capteur DIGIC 7 qui lui permet de gagner en réactivité. La qualité de ses photos s’est améliorée, de même que celle de ses vidéos. À part cela, il n’y a que quelques changements mineurs qui restent les bienvenus sur le boitier?.

Quelques améliorations peuvent encore être effectuées sur le boitier. L’écran peut par exemple, être monté sur rotule afin de le rendre bien plus flexible. L’ajout d’un viseur électronique aurait également pu être intéressant. Quoi qu’il en soit, l’absence de ces quelques points permet au Canon G7 X Mark II d’être proposé à un prix plus abordable. Pour obtenir ce modèle, vous devrez dépenser environ 500 €?au minimum.

Photos prises avec le  Canon Powershot G7 X Mark II

Caractéristiques​

Marque
Canon
Modèle
Powershot G7 X Mark II
Catégorie
Compact
Année
2016
Capteur
20,2 Mpx
Résolution
5472 x 3648
Niveau
Débutant
Poids
319 g
Plage ISO
125 – 12800
Bluetooth
Oui
Vidéo
Oui

Notice & ManuelCanon Powershot G7 X Mark II

Notice & Manuel d’Utilisation en Français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *