Canon EOS R5 : Prix, Test, Avis, Caractéristiques

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 04/12/2021 10:03

Résumé 

Le Canon EOS R5 est sorti en même temps que son frère, le Canon EOS R6. C’est au cours de l’année 2020 que la marque japonaise a proposé aux amateurs ces deux nouvelles itérations de ses premiers hybrides plein format 😌. Si l’EOS R5 est présenté comme un modèle de plus haut de gamme, ses performances suffiront-elles à ébranler la concurrence ? Zoom sur les spécificités du Canon EOS R5.

Qualité Photo
0%
Qualité Vidéo
0%
Réactivité
0%

POINTS FORTS

  • Capteur stabilisé
  • Excellente réactivité
  • Excellente ergonomie
  • Écran tactile et orientable

POINTS FAIBLES

  • Finition externe du boitier pas convaincante
  • Durée d'enregistrement limité en mode vidéo

Présentation 

Avec des dimensions de 138,5 × 97,5 × 88 mm et un poids avoisinant les 738 g (carte et batterie comprise), le Canon EOS R5 est un hybride peu imposant comparé à certains modèles concurrents tels que les Panasonic Lumix S1 et S1R. L’ergonomie du Canon EOS R5 se veut idéale. Pour cela, Canon le pare d’une poignée profondément creusée et confortable 👍. En dépit de sa taille, elle reste suffisamment écartée de l’objectif pour favoriser une bonne préhension du boîtier. Ce qui n’est pas le cas du Sony Alpha 7R IV, jugé beaucoup trop étroit.

À la place de la molette de sélection de mode présente sur l’épaule de l’EOS R6, le Canon EOS R5 propose un écran de contrôle donnant directement accès aux paramètres. En digne descendant de la longue lignée des appareils Canon, le menu du Canon EOS R5 se révèle exagérément complet. L’appareil impose un mode de gestion assez spécifique qui pourrait dérouter les néophytes de la marque. Notez par exemple que par défaut, le joystick n’autorise pas le déplacement du collimateur pour les mises au point. Quoi qu’il en soit, le boîtier reste facilement paramétrable et offre d’ailleurs une plus large perspective de personnalisation contrairement à certains modèles 😉.

Côté commande, vous avez la roue crantée qui est positionnée au dos du boîtier ainsi qu’un écran LCD d’environ 3,15″ à 2,1 millions de points. Notez qu’il s’agit d’un moniteur tactile monté sur rotule. Pour ce qui est de la connectivité du Canon EOS R5, vous avez droit à des prises pour casque, micro et synchroflash ainsi que d’un port HDMI de type D. À cela s’ajoutent une connexion Bluetooth 4.2, un Wi-Fi 5 et une prise USB de type C pour la recharge.

Et enfin, le Canon EOS R5 embarque un viseur électronique OLED à 5,76 millions de points. Celui-ci offre 100 % de couverture du champ aussi bien à la verticale qu’à l’horizontale. Quant au capteur, il s’agit d’un CMOS 36 × 24 mm qui propose une définition à 45 Mpx.

Réactivité

Afin de proposer un hybride 24×36 digne des attentes des utilisateurs les plus exigeants, Canon équipe son EOS R5 de la version améliorée de son autofocus Dual Pixel couplée au processeur Digic X 😮. Le temps de démarrage du Canon EOS R5 atteint ainsi un record impressionnant d’une demi-seconde. Le boîtier se révèle véloce et se performances sont mêmes très similaires à celles de son frère l’EOS R6.

La rafale du Canon EOS R5 est rapide en obturateur mécanique et vous permet de profiter d’une belle cadence de 12 i/s. Avec l’obturateur électronique, l’appareil réalise un véritable exploit en proposant un mode rafale à 20 i/s 🤩. Notez que cette cadence est effective avec le suivi de l’autofocus, la détection des yeux ainsi qu’une correction d’exposition, sans parler du fait qu’entre chaque vue, vous ne souffrirez pas du black-out qui est quand même récurrent sur certains appareils.

En parlant du suivi d’autofocus du Canon EOS R5, la marque a revu à la hausse son algorithme en proposant une détection améliorée des yeux. Le suivi se révèle nettement efficace. En plus, l’EOS R5 embarque une fonction de détection des animaux. Bien que cette dernière soit encore loin d’égaler ce que propose le Sony Alpha 7R IV, sa performance est celle qui s’en rapproche le plus actuellement sur le marché. Le Canon EOS R5 se présente ainsi comme une bonne référence si vous privilégiez le suivi AF à coût plus abordable.

Qualité Photo

Le capteur 36 × 24 mm de 45 Mpx du Canon EOS R5 offre une montée en ISO qui atteint les 51 200 ISO contre 3 276 800 ISO pour le Nikon D6. En bridant le paramétrage maximal, il est possible d’obtenir un bon rendu, notamment avec un capteur doté de photosites mesurant 4,38 µm.

L’EOS R5 de Canon offre des images exemptes de défaut jusqu’à 800 ISO. Les pertes de qualité ne surviennent véritablement qu’à 3 200 ISO. Si une bonne maîtrise du traitement Jpeg est constatée, le bruit est davantage prononcé sur les fichiers bruts 🧐.

À l’instar des nombreux modèles proposés précédemment par Canon, l’EOS R5 offre des versions Jpeg agressivement lissées qui effacent considérablement les fins détails. Pour cette raison, il est conseillé de se limiter à 6 400 ISO au maximum. Parallèlement sur les fichiers RAW, le bruit se fait de plus en plus important.

La dynamique du capteur de ce Canon EOS R5 est à la traine comparée à celle du Sony Alpha 7R IV. Quoi qu’il en soit, même à -3 IL, voire -4 IL, l’appareil restitue correctement les basses lumières et le bruit paraît plutôt bien maîtrisé. En revanche, dans les hautes lumières, le résultat est très moyen. Même s’il reste possible de rattraper les surexpositions allant de +1,3 IL à +1,6 IL, la tâche s’avère très compliquée.

Qualité Vidéo

Canon présente son EOS R5 comme un hybride 24×36 vidéo. La marque nippone a d’ailleurs intégré à son boîtier le fameux enregistrement 8K. Contrairement aux craintes de certains, le mode vidéo du Canon EOS R5 vaut son pensant d’or et embarque tous les modes AF et détection retrouvés en mode photo 😃. Qui plus est, l’appareil propose un format cinéma DCI sans recadrage et peu importe le réglage sélectionné, la cadence d’enregistrement sera à 30 i/s.

D’autre part, Canon propose de multiples fonctions avancées dans le mode vidéo de son EOS R5. Il est notamment possible de réduire la taille de vos enregistrements vidéo grâce au mode IPB. Vous avez aussi droit au mode All-intra, au mode HDR, au C-Log ainsi qu’à l’enregistrement en RAW. À cela s’ajoutent évidemment les zébras et l’histogramme.

Notez que tous ces modes sont disponibles sur le mode 4K du Canon EOS R5. D’ailleurs, il vous est possible d’enregistrer en 4K à une vitesse de 60 i/s et en mode ralenti à une cadence de 120 i/s.

Bien que la qualité des vidéos délivrées par le Canon EOS R5 s’avère très bonne, c’est son mode vidéo 4K HQ qui offre surtout une qualité vidéo excellente 👌. Les détails ainsi que la netteté des images sont impressionnants. En revanche, si vous optez pour ce mode d’enregistrement vidéo, vous devez composer avec une gestion plus complexe des fichiers.

L’autofocus en mode vidéo est aussi performant qu’en mode photo. Le suivi AF tout comme la détection des yeux est efficace. Et enfin, le Canon EOS R5 présente une excellente maîtrise du rolling shutter en 4K comme en 8K.

Conclusion

Le Canon ES R5 mérite amplement son titre d’hybride plein format haut de gamme. Bien que quelques défauts restent perceptibles ici et là, l’appareil offre une prestation digne des meilleurs boîtiers 24×36 du moment 🤩. C’est un modèle qui saura satisfaire les utilisateurs exigeants tout comme les grands amateurs de photographies et de vidéos.

Photos prises avec le  Canon EOS R5

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
amazon
Non disponible
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Caractéristiques​

Marque
Canon
Modèle
EOS R5
Catégorie
Reflex
Année
2005
Capteur
45 Mpx
Résolution
8192 x 5464
Niveau
Expert
Poids
738 g
Plage ISO
100-51200
Bluetooth
Oui
Vidéo
Oui

Notice & ManuelCanon EOS R5

Notice & Manuel d’Utilisation en Français

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *