Photo nature par Nicolas Dory

Imprimer l'actualité Voir le flux RSS Envoyer cette actualité par email
Commentaires2

Publié le 11/08/2008

Jeune photographe et passionné par la photographie de la faune et de la flore, Nicolas Dory nous dévoile son talent et quelques visions de la photo. Une interview de photographe à dévorer ... Bonjour Nicolas, comment vous est venue cette passion pour la photographie ?Je pense que la première approche a commencé au lycée lorsque j'ai fait mon premier sténopé maison, puis développé mes premiers tirages dans le laboratoire de l'école, maismacareux moine jusque-là rien de bien concret. Je me suis ensuite sérieusement intéressé à la photographie lors de la sortie des premiers réflex numériques dits grands publique (Canon EOS 10D, Canon EOS 300D). J'ai touché un peu à tout au début, la photographie d'architecture, la prise de vue en studio, les sports mécaniques, mais ce qui me tenait le plus à coeur était la photographie de la faune sauvage présente autour de chez moi, et pouvoir observer pendant de longues heures les attitudes et comportements des animaux peuplant la brie boisée.Quels matériels photos utilisez-vous et pourquoi ce choix ?Je suis équipé essentiellement en Canon, avec comme boitier un 1D Mark IIN et des focales allant de 17 à 500 mm. Je suis passé sur un boitier pro après avoir eu pas mal de soucis liés à l'humidité avec mon précédent matériel (Canon EOS 300D et 30D), de plus en photographie nature cela me permet d'avoir un meilleur confort notamment au niveau de la sensibilité et de la rapidité de l'autofocus, très pratique pour les oiseaux en vol.Quels matériels informatiques, accessoires, logiciels, utilisez-vous lors de vos reportages ou shooting ?les iles shetlandAyant toujours eu un PC entre les mains, je gère l'archivage et le traitement de mes photographies dans un environnement Windows qui ne m'a encore jamais causé de soucis jusqu’à maintenant. Au niveau accessoire photo, j'utilise un trépied robuste muni d'une rotule pendulaire permettant un suivi facile des animaux en mouvements (notamment des oiseaux en vol) et différents filtres suivant les conditions de prise de vue pour les paysages.Le matériel photo (boîtier, objectifs 500 mm…) est souvent très cher, comment commencer et évoluer sans se ruiner avec un reflex ?Rien ne sert de posséder le boitier dernier cri pour faire de belles photos, j'en connais qui sortent de très images avec des boitiers d'entrée de gamme ! J'ai investi dans un boitier pro qui soit robuste en espérant qu'il me tienne plusieurs années, pour le moment j'en suis complètement satisfait et répond totalement à mes besoins.Pouvez-vous donner quelques conseils aux lecteurs qui aimeraient faire un reportage sur les îles Shetland ?phoqueLes îles Shetland sont un véritable paradis pour les oiseaux marins d'avril à fin juillet, ils profitent de la situation géographique et de la tranquillité de cet archipel pour se reproduire et nourrir leur progéniture. La plupart des espèces sont observables dans les lieux indiqués aux publics dans une série de petits guides gratuits distribués à l'office du tourisme situé à Lerwick. Le temps est très changeant, très venteux et assez humide, il ne faut pas se décourager en voyant la pluie arrivée, car celle-ci peut disparaitre dans la demi-heure suivie d'un ciel bleu accompagné de magnifiques lumières !Au niveau focale, je conseille tout de même au moins 400mm pour déranger le moins possible les oiseaux nichant dans ou sur la falaise, et ne pas omettre également de prendre avec soi un objectif grand-angle, car l'archipel offre de somptueux paysages sauvages dont des falaises comptant parmi celles les plus hautes d'Europe. Pour l'hébergement sur place, de nombreux campings et auberges de jeunesses sont ouverts à cette saison, et le camping sauvage au milieu des moutons se fait plutôt bien en demandant auparavant l'accord au propriétaire.Les îles Shetland, les vautours en baronnies, d’où provient cette passion pour les oiseaux ?Déjà tout petit, j'aimais les activités nature (randonnée, pêche, scoutisme...), et au fur et à mesure, j'ai ressenti une certaine fascination pour les oiseaux qui m'entouraient. J'ai donc naturellement commencé par les observer puis par les photographier, et pas à pas, je me suis spécialisé sur les oiseaux.Quelle sont vos plus beaux souvenirs et votre photo préférée ?labbe parasiteJe pense que ce voyage aux îles Shetland restera pour le moment un de mes meilleurs souvenirs tant au niveau de l'observation que de la photographie des oiseaux. Se réveiller tous les matins avec à la sortie de la tente un paysage sauvage en pleine activité était vraiment dépaysant. C'est d'ailleurs lors de ce séjour que j'ai fait une photographie d'un moment de prédation qui me restera longtemps en mémoire: la prédation d'un œuf de courlis par un labbe parasite, c'était vraiment intéressant de voir comment le couple de labbes à procéder pour faire quitter le nid aux parents et ensuite s'attaquer à la couvée.Comment travaillez-vous avec les animaux, par repérage, par affût ou par hasard tout simplement ?Majoritairement par observations et repérages au préalable puis installation de l'affût. Mais tout dépend de l'espèce photographiée, par exemple dans les Alpes pour photographier les bouquetins et les marmottes ce sera plutôt de l'approche en douceur, et une mise en confiance auprès de l'animal pour que celui-ci contenu son activité sans se soucier de moi. Par contre pour photographier un oiseau comme le martin-pêcheur, un bon repérage portera ses fruits après quelques heures dans un affût bien dissimulé.marmottePouvez-vous nous donner quelques conseils sur le repérage et l’affût ?Je n'ai qu'un conseil à donner à toute personne voulant pratiquer la photographie animalière. Que ce soit à l'affût ou à l'approche, c'est de respecter l'animal et d'éviter de le déranger au maximum, même si cela doit se terminer par un retour à a maison la carte vide, car aucune photographie ne vaut la mise en péril d'un animal quel qu'il soit.chevreuilQuels sont vos conditions de travail et vos terrains de photographie préférés, ceux qui vous inspirent ?J'aime beaucoup la photographie en milieu montagneux, étant installé en région Rhône Alpes depuis l'année dernière, je passe quasiment tous mes weekends à parcourir les différents massifs. Ces derniers mois je me suis régalé au niveau observation et photographie dans le Parc national de la Vanoise. La faune (bouquetins, marmottes, rapaces, etc.) et la flore y sont extraordinaires, et le tout dans un décor montagnard magnifique !bouquetinLa technique, les bons réglages, etc. s’acquièrent, au fil du temps et avec l’expérience où des cours sont-ils nécessaires ?vautourJe suis 100% autodidacte, pour moi la technique s'acquiert au fil du temps, des sorties sur le terrain, et des envies en matière de photographie.Comment voyez-vous la suite de votre aventure en tant que Photographe ?Pour le moment, j'espère continuer à me faire plaisir en travaillant sur les lieux et les espèces que j'ai à cœur, et peut être collaboré avec d'autres photographes sur certains projets, notamment des projets de sensibilisation du public à la protection de la Nature, car c'est un message qui est devenu crucial de nos jours et que tout le monde devrait avoir à l'esprit.insectePouvez-vous nous donner votre actualité à venir, exposition, reportage, voyage, livre, etc. ?Je suis en train de réaliser un gros projet qui me tient à cœur depuis un moment, si tout se passe je devrai passer la prochaine année dans un grand pays étranger au milieu de paysages somptueux... je n'en dis pas plus pour le moment, vous découvrirez l'actualité petit à petit sur mon blog.Pour finir, avez-vous une remarque à faire sur le site Photovore.fr et aux lecteurs ?Photovore est un site que j'ai eu le plaisir de découvrir récemment, très agréable et qui peut s'avérer être très prenant lors de la découverte des différents contenus. Je vous remercie de m'avoir contacté pour cet échange, cela me fait plaisir d'intervenir sur Photovore.Merci Nicolas d'être passé sur Photovore et de nous avoir consacré ces quelques minutes, en espérant vous revoir lors d'une ballade en montagne, nous vous souhaitons réussite et bien entendu de belles photos ;)Voir le site de Nicolas Dory ou son blog.




Avatar de P h o n a l y s
11 août 2008 à 16h28
Hello Nico !

Bonne interview, avec des images au top pour l'illustrer
Bravo

David
0  + -
Avatar de pligg.com
16 août 2008 à 09h29
<strong>Photo nature par Nicolas Dory | Photovore : webzine photo numerique...</strong>

Comme chaque semaine, voici une nouvelle interview de photographe sur Photovore. Nicolas Dory, nous dévoile sa passion pour la photo de la faune et de la flore ...

Un jeune photographe plein de talent à découvrir sur Photovore.fr...
0  + -

Laissez votre commentaire

?
Merci d'éviter le langage SMS, de rester courtois, et de soigner votre écriture !

8):'(:$:((a):D$$:x:)oO:p:\;)Dx

Poster mon commentaire

All-I

Compression des images indépendamment les unes des autres pour faciliter le montage