Photo de charme, de nu, de mode par Yannis Guerrand

Imprimer l'actualité Voir le flux RSS Envoyer cette actualité par email
Commentaires9

Publié le 23/03/2010

C’est avec plaisir que je vous fais découvrir cette semaine le travail d’un photographe talentueux et amoureux de la belle photographie, Yannis Guerrand. Simple. Discret, perfectionniste et véritable passionné, Yannis vous donne tout au long de cette interview son approche photographique, sa vision de cet art, mais aussi de bons conseils… Né en 1976 à Cherbourg en Normandie, il s’est installé à Caen en 1998 pour lancer sa carrière professionnelle de conducteur de train. C’est ensuite à 29 ans qu’il s’est intéressé de près à la photographie. En 2006, Yannis commence à travailler systématiquement en studio et en 24x36 pour un rendu plus naturel et à la hauteur de ses attentes. Complètement autodidacte, il apprend à travers les livres et les magazines. Simple amateur à l’avenir prometteur, Yannis fonctionne à l’instinct…Bonjour Yannis, la photographie une réelle passion, d’où vient-elle ?J'ai acheté mon premier appareil photo reflex en 2005, un Canon EOS 350D. Je photographiais essentiellement des paysages, mais aussi la faune et la flore en macro, ainsi que quelques reportages sur des événements sportifs ou culturels. Ce qui m'a séduit, c'est de pouvoir exprimer ce que j'aime à travers mes photos .On a beau être seul, lorsqu'on a son appareil, on ne s'ennuie jamais, il y a toujours quelques chose à observer, attendre ,et le moment venu, figer l'instant qu'il soit étudié ou totalement improvisé.portrait naturel en noir et blanc D’où provient cette attirance pour la photographie de nu, de charme ou de mode ?C'est début 2006, que j'ai réalisé mes premières collaborations avec des modèles. Tout d'abord avec les copines, puis les copines des copines. La création d'un site web m'a aidé par la suite, à mieux faire connaitre mes travaux, recevoir mes premières demandes extérieures à mon cercle d'amis. Fasciné depuis toujours par la beauté féminine, je me plais, à les mettre en scène dans divers styles, décors et ambiances...photographe de mode Depuis plus de 4 ans tes travaux ont bien évolué, as-tu rencontré des étapes importantes ? Comment s’est déroulée ta progression ?Étant d'un naturel perfectionniste, je me suis au départ intéressé à la technique. Maitriser mon boitier : Exposition, composition, profondeur de champ… Puis appréhender la lumière naturelle, ainsi que l'utilisation de flash électronique. Aimant particulièrement les vrais décors, je me suis éloigné petit à petit des studios, et ensuite décidé à acquérir un flash autonome, pour sortir un peu... J'ai appris différentes techniques comme le Fill in, ou encore les nuits américaines. Depuis le début 2010, je suis plutôt vers un retour aux sources, lumières naturelles, photos les plus simples possibles...portrait naturel Peux-tu nous parler de tes principales références, tes clients qui t’ont le plus marqué ou avec qui tu aimes travailler ?J'ai peu de références en termes de publications, la photo étant un plaisir et non un métier. Mes références sont surtout mon intérêt pour le travail que font les autres photographie de modephotographes, célèbres ou non... Il y a aujourd'hui avec internet une extraordinaire vitrine de talents, provenant de divers horizons, de tous âges et avec des univers différents. J'aime échanger, rencontrer des photographes, tout comme j'aime établir des photos lors d'une collaboration sous le signe de la passion.Seul le plaisir compte, l'idéal pour moi étant d'aborder chaque séance avec la même envie. Y a-t’il un débouché ou une véritable source de financement dans ce style photographique ?Je ne me sens pas vraiment concerné, ayant déjà un métier, je n'ai aucune ambition particulière hormis de continuer à aimer la photo et progresser. Il y a sur ce marché beaucoup de bons photographes, je pense qu'il y a du travail pour tout le monde. Après certains arriveront à très bien en vivre, d'autres moins.Je pense surtout qu'il faut savoir s'adapter, vivre avec son temps, le numérique, aujourd'hui permet une certaine souplesse et a changé le métier de photographe, comme les anciens l'ont connu. C'est maintenant, plus que jamais qu'il faut faire valoir son savoir faire et le faire savoir...Justement, selon toi, un amateur peut il encore se lancer sans trop de risque dans une carrière de photographe de nu ou de charme ?lumiere de flashTout dépend de ce qu'il a à perdre... S’il laisse derrière lui, une bonne situation, cela peut s'avérer risqué de tout plaquer. Pour moi, on ne choisit pas de devenir photographe, ce sont les autres qui font que l'on se lance ou non... Quand on commence à recevoir des propositions de contrats, de plus en plus nombreuses, à un moment on pèse le pour et le contre. L'amateur lui, a le luxe de faire ce qu'il a envie, de s'épanouir dans sa créativité. Alors que le professionnel sera souvent coincé avec des commandes bien carrées. Pour ma part, je trouve bien plus passionnant pour l'instant de vivre la photo plutôt que d'en vivre... A méditer. Quels appareils photos et accessoires photo utilises-tu ?Je travaille avec un appareil moyen format Mamiya 645AFD muni d'un dos numérique Phase One pour les photos posées, réfléchies. J'utilise un boitier Full Frame Canon EOS 5D pour tout ce qui traite des images prisent sur le vif, instinctives, ou en haute sensibilité ISO. En optique, je suis équipé avec divers objectifs standard, téléobjectif, et focales fixes bien lumineuses. Concernant les Prises de vues au flash, j'ai choisi le Ranger Rx Speed d’Elinchrom. Je n'utilise pas beaucoup de modeleurs, souvent une simple gamelle avec laquelle je travaille moi même la diffusion à l'aide d'une grande feuille de Spun.J'utilise aussi les filtres colorés que je fixe devant le tube flash, afin de créer différentes ambiances de couleur. Je règle l'exposition à l'aide d'un flashmètre, à défaut, je regarde l'histogramme. Je calibre souvent ma balance des blancs dès la prise de vue, à l'aide d'une charte de gris, afin de partir sur un rendu fidèle et des images homogènes, intéressant pour les séries... Recherches-tu encore des modèles ou ta notoriété est elle au rendez vous ?J'ai connu à mes premiers pas quelques difficultés pour trouver de bons modèles, comme tous les débutants. Et puis à force de travail sérieux, notre portfolio s'étoffe, et les demandes se font plus nombreuses. Je sélectionne les propositions qui correspondent à mes projets, envies du moment.Le feeling est aussi très important, c’est pour moi une bonne part de la réussite ou non d'une future collaboration. Je peux travailler avec des mannequins expérimentés tout comme des débutantes, je fonctionne au coup de cœur.photo coup de coeur Avec quel matériel informatique et logiciel travailles-tu en studio, ou en post-traitement ?Je travaille mes images sur un IMac 24 pouces, calibré avec la sonde d'un ami photographe. J'ai la licence de Capture One, Adobe Photoshop CS4 et Photoshop Lightroom. C'est avec ces trois logiciels que j'assure la post-production des images.Comment traitez-vous vos images après la prise de vue ?photo de modeTravaillant uniquement en RAW, je suis obligé de passer par l'étape développement du négatif numérique. Je l'exporte ensuite en Tiff, et selon le type de photo, le traitement et la retouche seront plus ou moins importants. J'ai des images très travaillées, mode-beauté et d'autres sans retouches ni traitement particulier, photos intimistes ou autres portrait naturels par exemple. Sinon j'utilise beaucoup le traitement croisé des courbes RVB. Les appareils photo moyen format comme le Mamiya 645 AFD sont probablement de véritables atouts, peux tu nous expliquer pourquoi ?Le Mamiya est un bon boitier, solide et dispose d'un parc optique très correct. Le plus important à mon avis étant le dos qui sera utilisé, Polaroïd, argentique, ou numérique. J'ai donc choisi une solution P21+ chez Phase One, une marque très réputée sur le marché. Un dos numérique offre des fichiers 16 bits, donc bien plus dynamique qu'un reflex classique, la colorimétrie étant aussi bien plus étendue, le piqué meilleur. Une souplesse de développement impressionnante, et l'accès à la très haute résolution pour les dos les plus récents. Il y a par contre quelques inconvénients :Le prix, la profondeur de champ réduite ,l'autofocus moyen ,le poids et la sensibilité ISO pas très étendue.Le Fill In, une technique photo encore méconnue, peux tu nous expliquer en quoi elle consiste ?Il s'agit d'équilibrer la lumière ambiante, et la lumière provenant du flash, afin de rendre l'éclair discret, pour un rendu qui reste naturel, mais qui permet de déboucher des ombres. La technique consiste à prendre une mesure de la lumière naturelle .Puis de régler le flash avec une valeur d'ouverture du diaphragme identique à celle mesurée pour la lumière d'ambiance.fill in Selon toi, la démocratisation des appareils photo reflex 24x36 et les amateurs de plus en plus nombreux, nuisent ils à votre métier ou au faite de pouvoir vivre de cette passion ?Pour l'amateur que je suis, c’est plutôt un avantage, car ça dynamise le milieu. Plus de photographes, dit plus de modèles... Pour les professionnels, je pense que ça les obligent à se remettre en question, être capable de se renouveler face à la concurrence. Le plus gros souci pour eux à mon avis sont les photographes qui cassent les prix du marché...Sont prêts à tout pour décrocher un contrat...Sinon tout cela a du bon, il faut voir ça comme un stimulant l'arrivée de nouveaux talents. Préfères-tu les prises de vue en intérieur ou en extérieur ? Les techniques sont elles différentes ?Sans hésitation ma préférence est pour l'extérieur. Étant fan de beaux décors, le plus souvent naturel, j'apprécie beaucoup de prendre l'air et ce même en hiver. J'aime bien aussi faire des photos en intérieur, à l'exception du studio, que j'évite au maximum... Photographier un modèle devant un rouleau de papier, m'inspire de moins en moins... En extérieur, comme en intérieur, mes derniers travaux s'orientent vers la lumière naturelle. J'aime travailler avec les jolies lumières chaudes et douces du début ou fin de journée. Mais je n'hésite plus à prendre des photos en pleine journée, et ce même si la lumière est dure. Il y a bien sur des lumières plus favorables, abordables que d'autres. Mais pour moi, il n'y a pas de mauvaise lumière... Il appartient au photographe d'en tirer le meilleur.photo de charme Quel est ton regard sur les banques d’images et microstocks qui vendent des photos à 1€, voir moins ?Tout ce qui touche au business autour de la photo ne m'intéresse pas... Une image vendue à un euro un million de fois, c'est mieux qu'une à 250€ vendue à seulement quelques exemplaires... Voilà ce que j'en dis... Mais encore une fois, je laisse ça aux autres... Seul le plaisir de créer, photographier, m'importe... Comment décris-tu ton approche de la lumière, ton écriture photographique ou ta signature ?J'attache beaucoup d'importance à l'éclairage de mes photos. Que ce soit au flash, lumière naturelle ou encore domestique (Abat jour, spots halogène...) ou bien les éclairages publics, la nuit... Je ne sais pas si j'ai une signature, c'est aux autres de le dire... Je touche un peu à tout, personnellement, je ne pense pas en avoir, hormis le fait que je soigne mes prises de vues comme tout photographe perfectionniste.photo en studio Suis tu une mode photographique ou un style bien défini ? As-tu par ailleurs des influences créés par d’autres photographes ?Je pense être un peu trop sauvage pour suivre une direction unique... J'ai des passes...des envies... Je peux très bien flasher à tout va, et du jour au lendemain, changer complètement ma manière de travailler. Enchainer des shooting avec des mannequins au profil mode, expérimentées, ou tout aussi bien préférer des séances plus simples, sans équipe, avec des modèles encore débutantes... Je trouve l’inspiration parfois en regardant le travail d'autres photographes, oui, mais au final, même si je suis une tendance, j'essaie de ne pas copier sans réfléchir, d'apporter une petite touche personnelle. La majorité du temps, je dirais que je fais confiance à l'instinct...La retouche photo suscite de nombreuses polémiques, vis-à-vis de la mode, de la photographie, etc. Quelle en est ta vision ?Oui...A montrer des corps, visages, peaux parfaites, cela peut susciter chez les gens des complexes... Je pense que maintenant on a tous bien compris qu'il n'y a pas beaucoup de vrai dans ce qu'on voit... On vend du rêve. Mais c'est bien aussi de rêver non ? On peut s'interroger sur le fait de donner à son modèle une photo où on ne la reconnait pas. Ça peut même être dangereux pour une jeune fille d'être trop retouchée, ça ne l'aide pas à s'accepter telle qu'elle est... Il faut de tout, mais du naturel, ça fait du bien, c'est certain. Après avoir beaucoup retouché mes photos, je suis à présent dans une période où je préfère limiter autant que possible, cet aspect de la photo, aujourd'hui...Pour conclure, je dirais : Le rêve, c'est beau, parfait... Mais le plus beau, reste la réalité, celle que l'on peut voir pour de vrai, dans la vie de tous les jours.photographie de charmeComment travailles tu avec tes modèles ? Utilises-tu des méthodes particulières pour faire ressentir une émotion ?Le feeling ! La complicité, la motivation des deux côtés, autour d'un projet commun... C'est pour moi la base de tout... Sans ça, il sera beaucoup plus difficile d'obtenir de bonnes images, surtout s'il n'y a pas d'argent à gagner... Depuis quelques temps, je me lâche un peu lors de mes séances. Je pense moins à la technique, et privilégie-le ressenti, au risque d'avoir des cadrages moins précis, une mise au point approximative... De plus en plus, je demande aux modèles de m'oublier un peu, de ne pas poser, de bouger, faire naviguer leur regard, onduler leur corps, être elles mêmes...Je shoote sur le vif de façon instantanée, j'établis une série d'une quinzaine de photos très rapidement. Je cherche « L'IMAGE», LA Photo ! Celle qui sortira du lot ! Je recommence inlassablement jusqu'à avoir quelque chose d'intéressant. Chaque modèle est différent, il faut donc apprendre un peu à le connaitre, visuellement mais aussi intérieurement. Lui demander quelque chose pour lequel elle n'est pas faite, va à l'encontre d'une photo dite "naturelle"On peut toutefois s'amuser à prendre quelque risque en lui demandant de se mettre en danger, tenter des choses qu'elle n’aurait même pas imaginée... Parfois elle se découvre un nouveau visage... Ou retrouve une facette d'elle même qui avait été mise dans l'oubli. La photographie devient thérapie... As-tu déjà été confronté à des situations atypiques, as-tu des anecdotes ?femme sur la plageOh là oui... Rencontrer beaucoup de monde, voyager aux quatre coins du pays n'est pas sans anecdotes. Je ne sais pas trop lesquelles citer... Peut être une des plus récentes, qui arrive rarement. Celle de la complicité parfaite lors d'une collaboration. Ou tout joue en notre faveur... Une chance incroyable, des coïncidences, des hasards qui tombent à pic ! C'est fou comme parfois tout nous réussi, et d'autres, on a la poisse... Selon "Yannis Guerrand", quelles sont les caractéristiques d’une photo réussie ?Étant un simple amateur passionné, je dirais avoir fait une photo qu'on aime, tout simplement...Comment voyez-vous la suite de votre aventure en tant que Photographe ?Je préfère ne pas me projeter dans l'avenir. Je prends les choses comme elles viennent... Pour moi le meilleur, c'est le présent et le passé est souvenir. L'avenir lointain, je ne m'en soucis guère, j'espère juste que tout ira aussi bien qu'aujourd'hui... Je préfère l'avenir proche, demain, après demain ou le mois prochain. Celui où l'on attend avec impatience du concret... Penser trop loin...C'est pour moi virtuel...Car tout va si vite dans la vie...Pouvez-vous nous donner votre actualité à venir, exposition, reportage, voyage, livre, etc. ?Du plaisir, du plaisir et du plaisir ! Faire des photos, des photos et encore des photos... Voyager, rencontrer, échanger avec des passionnés. Tout ce que j'ai fait déjà, et que je souhaite continuer... Pas d'exposition, ni de livres...La seule chose que je recherche, c'est étoffer mon travail. Je suis en revanche sur un projet qui me tient à cœur, tout récemment commencé. Après avoir effectué une première série, je pars dans quelques jours établir la seconde, et ce avec le même modèle. Une recherche qui me donne un grand bol d'air, des images simples et dépaysantes. J'ai appelé la série " Super Vagabonde " Vous pourrez voir l'évolution de celle ci, sur mon site.photo glamour Pour finir, avez-vous une remarque à faire sur le site Photovore.fr et aux lecteurs ?Pas de remarques particulières concernant le site Photovore, je le trouve bien fait, et riche en enseignements. C'est ce que je dis souvent à des débutants qui me posent tout un tas de questions... Beaucoup de leur réponse sont sur des sites comme le votre. J'ai beaucoup appris avec des sites web comme le votre, il ne faut pas négliger cette partie de l'apprentissage. Regarder le travail des autres sur différents sites, forums dédiés à la photo, aide à se faire son œil. Échanger avec ses pairs.Merci dans tous les cas pour votre intérêt, et bonne photos à toutes et tous !Visitez sans attendre le site du photographe Yannis Guerrand.




Avatar de Ledent Fabien
4 avril 2010 à 14h03
Superbe reportage, j'aime beaucoup votre travail, on ressent la passion à travers vos photos, votre interview. Etant débutant en la matière, comme vous l'avez précisé je suis au stade de la recherche des bons réglages pour retranscrire mes émotions lors de mes prises de vues et c'est ça le plus difficile. Je m'informe à travers des revues, de la vidéo de formations, des podcasts etc...
Bien connaître son boîtier pour les différentes mesures de la balance des blancs, la map, la lumière est très important et le manuel du boîtier que l'on acquière est trop implicite pour des débutants.
Pouvez vous me conseiller sur l'achat de livres à l'apprentissage de la technique photographique. Je n'ai aucune préférence à ce stade de ma vie de photographe concernant la prise de vue. Je suis pour le moment curieux et avide de savoir faire. J'aime tout dans la photographie, dont le portrait, le paysage, le studio, la macro etc ..
Un grand bravo.
4  + -
Avatar de ASSUIED
17 mai 2010 à 21h27
Les photos, semblent prises sur le vif mais la composition indique une certaine recherche du cadrage et du décor.
Joli travail sur la couleur avec un léger traitement croisé qui met en valeur non seulement les modèles mais aussi les paysages, pour les photos prises en extérieur.
L'éclairage "au petits oignons" montre une maitrise certaine.
Assurément vous avez acquis un style propre, même si vous vous en défendez.
Quand on commence à parcourir votre galerie on se laisse embarquer et l'on ne s'arrête plus jusqu'à la dernière image. Et on en voudrait encore.
Bravo.
1  + -
Avatar de Tailleur d'Images
18 mai 2010 à 10h29
Bonjour,
C'est une belle interview ! L'homme est très intéressant, son propos pertinent, et son travail vraiment convaincant ! On sent bien en effet la passion et l'amour de son travail. Bravo, bonne continuation !
-3  + -
Avatar de STEPHANIE
25 août 2010 à 15h44
JAIMERAI FAIRE DES PHOTO DE CHARMES JE SUIS DANS LA MANCHE MRCI DE ME CONTACTER A TRES BIENTOT
-1  + -
Avatar de hamchin
6 sept. 2011 à 19h06
Bonjour
j'aime beaucoup ce que vous fètes et j'aime servir de model pour les photos je souhaiterai savoir si vous recrutez?
Merci de me donner une réponse cordialement
-1  + -
Avatar de Alexa
12 sept. 2011 à 13h53
J'aime apprendre sur ce site de plus en plus,il y a beaucoup de themes vraiment interessant.
1  + -
Avatar de Macha
16 nov. 2011 à 14h33
Votre site est tres utile, bien pratique =)
J'aime apprendre sur ce site de plus en plus, il y a beaucoup de themes vraiment interessant.
1  + -
Avatar de Macha
25 déc. 2011 à 10h46
C'est Noel !
Je vous souhaite a tous un tres joyeux Noel!

-2  + -
Avatar de Andre
29 avril 2012 à 22h36
Vous voulez faire un stage photo en ligne, voir comment le photographe travaille avec le modele?
Tout cela est dans le cours video en ligne. Sur cette video, vous pourrez voir comment on realise ces photos, comme faire un shooting avec un modele: portrait, lingerie et nus
-3  + -

Laissez votre commentaire

?
Merci d'éviter le langage SMS, de rester courtois, et de soigner votre écriture !

8):'(:$:((a):D$$:x:)oO:p:\;)Dx

Poster mon commentaire

All-I

Compression des images indépendamment les unes des autres pour faciliter le montage