Kodak autorisé à vendre ses brevets

Imprimer l'actualité Voir le flux RSS Envoyer cette actualité par email
Commentaire0
Kodak autorisé à vendre ses brevets
Kodak est finalement autorisé à vendre ses brevets malgré les différentes affaires toujours en cours l'opposant à Apple et FlashPoint.

En dépôt de bilan, le groupe Eastman Kodak avait annoncé se retirer du "marché des appareils de prise de vue" afin de se concentrer sur d'autres activités plus rentables, essentiellement destinées aux professionnels. La firme comptait ainsi se refaire une petite santé en cédant son catalogue de brevets aux plus offrants lors de ventes aux enchères. Oui mais voilà, lorsqu'il s'agit de brevets, il en faut toujours qui viennent s'interposer. Le géant Apple, ainsi que la société informatique américaine FlashPoint Technologies avaient donc lancé une procédure en janvier dernier, contestant la propriété intellectuelle du spécialiste de la photo sur une dizaine des quelques 1 000 brevets concernés.

La réponse de Kodak s'était alors fait quelque peu attendre puisqu'elle n'est arrivée que le mois dernier sous forme d'une poursuite judiciaire à l'encontre des deux sociétés, accusées de vouloir empêcher cette vente d'avoir lieu. Toujours dans l'attente d'une décision finale, le pionnier de la photographie se montre très confiant suite à la décision préliminaire rendu ce lundi. Celle-ci confirme bien son droit de propriété sur la totalité des brevets et l'autorise à procéder à leur vente, quel que soit l'issue des procès en cours.

Timothy Lynch, directeur de la propriété intellectuel de Kodak, a affirmé dans un communiqué que les plaintes formulées à l'encontre de la société ne sont pas fondées et que celle-ci continuerait à se battre en cour jusqu'à aboutir à la prononciation d'un non-lieu. Pour l'heure, les ventes aux enchères sont prévues pour le mois d'août.





Laissez votre commentaire

?
Merci d'éviter le langage SMS, de rester courtois, et de soigner votre écriture !

8):'(:$:((a):D$$:x:)oO:p:\;)Dx

Poster mon commentaire

Photo de Mathieu Freitas

Article de Mathieu Freitas

Publié le 03/07/2012

Si j'étais développeur, je ne pourrais imaginer un héros sans une paire de mocassins à perles aux pieds... mais je ne suis que rédacteur.

All-I

Compression des images indépendamment les unes des autres pour faciliter le montage